Déambulation culinaire : Moelleux au marron et coco

Kitchenette de Miss Tâm Moelleux au marron et coco

Deux jours après la vague de pâtisserie qui a envahi la kitchenette, toutes les douceurs englouties par les uns et les autres, la folie pâtissière me reprend. Avec un reste de purée et crème de marron, de crème de coco et une plaquette de chocolat noir, je me suis laissée aller à l’improvisation totale, ma partie préférée mais aussi la plus risquée en pâtisserie !

A 23 heures, je sors les ustensiles et me prépare à une délicieuse déambulation culinaire nocturne… Mmmh… envie de moelleux, encore et encore. Après les myrtilles bleues, place aux marrons ! Place à l’improvisation ! Voici la mixture improvisée du moelleux au marron et coco avec son glaçage au marron chocolaté…

Pour un moule carré 20 x 20 cm.

Ingrédients :

  • 200 g de purée de marron
  • 200 g de crème de marron (type « Clément Faugier »)
  • 2 jaunes d’oeufs + 3 blancs d’oeufs
  • 100 ml de crème liquide
  • 50 ml de crème de coco (pas le lait de coco)
  • 1 cuillère à soupe d’huile neutre (huile de tournesol par ex.)
  • 1 cuillère à soupe de rhum ambré
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille
  • 120 g de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 1 bonne pincée de sel

Pour le glaçage :

  • 100 g de chocolat noir
  • 50 g de purée de marron
  • 50 g de crème de marron

Préparation :

  • Préchauffez le four à 200°C (Th. 6/7).
  • Dans un récipient, mélanger la purée de marron, la crème de marron, l’extrait de vanille et le rhum. Réserver 100 g pour le glaçage.
  • Dans un autre récipient, battre les jaunes d’oeufs et le sucre jusqu’à ce que cela soit mousseux. Ajouter le mélange au marron, la crème liquide et la crème de coco et mélanger vigoureusement au fouet.
  • Battre les blancs d’oeufs en neige et les incorporer à la préparation.
  • Ajouter progressivement la farine, la levure chimique, le sel puis l’huile, en mélangeant jusqu’à obtenir une pâte onctueuse.
  • Beurrer le moule. Verser la préparation dans le moule. Enfourner à mi-hauteur et cuire pendant 35 minutes. Prolonger la cuisson de 5 mn si nécessaire.
  • Pendant la cuisson, préparer le glaçage. Faire fondre le chocolat au bain-marie. Dans un bol, mettre les 100 g de mélange purée / crème de marron, y verser le chocolat fondu et mélanger vivement jusqu’à obtenir un liquide épais et homogène. Réserver.
  • Après cuisson, laisser tiédir le moelleux pendant une dizaine de minutes. Démouler.
  • Napper le gâteau de glaçage sur toute la surface supérieure. Laisser refroidir avant dégustation.

Dégustation test… à 00h15… Surprise… 

L’alliance marron / coco est assez subtile même si dans cette version, le glaçage au chocolat / marron prend beaucoup de place. Mais passé le goût corsé du chocolat qui reste en arrière-fond, le marron s’exprime particulièrement bien avec sa petite note de rhum. La douceur caractéristique de la noix de coco arrive agréablement en dernier et fait corps avec le marron. La texture du moelleux est souple et légère, mais  gagne encore à être plus aérée. En conclusion, je n’ai pas obtenu la légèreté de texture souhaitée, mais au niveau du goût, c’est tout à fait exquis, malgré un petit déséquilibre dû au chocolat (au moment de la dégustation, le glaçage était encore tiède !).

Dégustation test… à 8h30… après que le moelleux ait reposé une nuit au frais.

Étonnant ! Le froid a fait du bien au gâteau. La souplesse du moelleux reste, le glaçage a bien pris et il est bien meilleur aussi bien sur le plan de la texture que le goût : le chocolat est moins fort que la veille, la noix de coco est plus présente et accompagne merveilleusement bien le marron.

Ne l’essayez pas encore ! Quelques petites modifications dans les proportions (réduire la farine, réduire la crème, tester avec le beurre au lieu de l’huile, supprimer 1 blanc d’oeuf, etc…) et cette recette sera une merveille… A suivre donc…

Bonne journée à vous tous, chers amis Gourmands !

2 réflexions au sujet de « Déambulation culinaire : Moelleux au marron et coco »

  1. Je me suis en effet souvent aperçue que les pâtisseries étaient bien meilleures consommées après un moment de repos au frais. En tout cas, j’ai hâte d’avoir la recette définitive, le quatuor marron-coco-choco-rhum me met les papilles en alerte!!! Bonne soirée!

  2. Oui l’association du quatuor marron-coco-choco-rhum est fabuleuse ! Avec une texture légère, proche de la mousse, cela serait idéal. Je referai encore des tests et dès que je trouverai la bonne texture, je mettrai la recette définitive sur le blog. 😉 Merci de la visite ! Bonne soirée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *