Gâteau moelleux à la vanille (Bánh bông lan)

Banh Bong Lan La Kitchenette de Miss Tam 2

Voici le bánh bông lan (littéralement, gâteau fleurs d’orchidée), un délicieux gâteau sans artifice qui tranche avec les gâteaux à la crème, fourrés à la confiture, avec glaçage, ou encore avec des ingrédients incroyables que l’on pourrait trouver dans les bons gâteaux de ce type. Le bánh bông lan n’est rien d’autre qu’un cousin du fameux chiffon cake américain (gâteau chiffon), du シフォンケーキ (chiffon cake japonais), du biscuit de Savoie et de la génoise, du sponge cake (gâteau éponge) que l’on trouve aussi bien chez les Malais et les Cantonais (Ma Lai Gao), chez les Portuguais (Pao de lo), ou encore chez les Britanniques (Victoria Sponge Cake). On pourrait presque imaginer que les Malais ont hérité du Pao de lo portugais durant la présence portugaise au XVIe siècle à Malacca en Malaisie ou bien du Victoria Sponge cake durant l’implantation britannique* aux XVIIIe et XIXe siècles…

Puisque le blé ne pousse pas au Vietnam et que la farine de blé utilisée dans la cuisine vietnamienne indique souvent une influence culinaire de l’étranger, comment le banh bông lan est-il devenu le petit gâteau en-cas vendu partout dans les rues de Saigon (Hô-Chi-Minh-ville) et la madeleine de Proust de nombreux Vietnamiens exilés ? On dit que cela viendrait du temps de la présence des Français au Vietnam et que cela serait inspiré de la génoise et du biscuit de Savoie. Mais je soupçonne d’autres brassages culinaires possibles du côté des Cantonnais nombreux au Vietnam pour aller vers des versions à la vapeur ou une évolution proche du chiffon cake. Dans mon souvenir d’enfance, le banh bông lan était souvent cuit à la vapeur et sentait bon le beurre semi-sel des Frères Bretel, LE beurre préféré des Vietnamiens à l’époque…

Et pourquoi l’appelle-t-on en vietnamien, bánh bông lan (bánh = gâteau / bông = fleurs / lan = orchidée), ou littéralement, gâteau de la fleurs d’orchidée ? À noter pour une fois, qu’un nom poétique est donné à un gâteau vietnamien, dont les désignations peu alléchantes par les noms d’animaux sont habituellement légion comme bánh bò (gâteau boeuf), bánh gan (gâteau foie), bánh lỗ tai heo (gâteau oreilles de cochon), bánh tằm (gâteau ver à soie) en comparaison à leur aspect avec lesdits animaux ou organes…! Bizarres, nous les Vietnamiens… La désignation de l’orchidée pour ce gâteau-ci vient tout simplement de la vanille (fleurs de l’orchidée de la vanille) qui est toujours présente dans ce gâteau.
Vanilla_planifolia_1

Fleur de vanille (vanilla planifolia) Source : Wikipedia / article sur la vanille. © Credits : Everglades National Park

Justement, j’ai de la chance de m’envoler sous peu vers des sublimes terres lointaines, au pays de la vanille, le Madagascar (le plus gros exportateur de vanille, détenteur de 2/3 de la production mondiale) pour une passionnante mission culinaire dont je ne peux vous en révéler encore la teneur. Mais promis, je ramènerai de la bonne vanille pour cuisiner ici car j’adore la vanille qui est très présente aussi dans les douceurs vietnamiennes. Information intéressante sur la vanille à lire ici.

La version du banh bông lan que je propose est de la plus grande simplicité aussi bien dans les ingrédients que dans la réalisation. Pas d’esbroufe, pas de frime, ce gâteau est on ne peut plus sobre. Bien aéré et moelleux, délibérément pas très sucré, délicatement parfumé à la vanille, comme il s’en vend par les marchandes ambulantes de Saigon qui elles, les font cuire dans des moules en fonte sur feu au charbon, de forme triangulaire, et remplace le lait par le lait de coco.
Banh bong lan hinh cua copyright vietbao vn

Photo de Banh bông Lan à Hô Chi Minh ville (Vietnam) copyright du site Viêt Bao . vn / article du 20/10/2011 de Tiêu Phong.

Voici ma recette de bánh bông lan, gâteau moelleux à la vanille.

Moule à manqué de 24 cm de diamètre, 5 cm de hauteur de bords.
Ingrédients :
  • 6 jaunes d’œufs (environ 90-100 g)
  • 6 blancs d’œufs (environ 180 g)
  • 125 ml de lait entier
  • 60 ml d’huile végétale neutre (type colza, tournesol)
  • 1 cuillère à café de levure chimique type Alsa (5 g ou 1/2 sachet)
  • 50 g + 50 g de sucre en poudre
  • 1 demi-gousse de vanille à gratter ou 1 cuillère à café d’extrait naturel de vanille ou 1 sachet de sucre vanillé
  • 80 g de farine de blé type 45
  • 20 g de Maïzena (fécule de maïs)
  • 1/2 cuillère à café de sel fin
  • Beurre : un petit morceau pour beurrer le moule à manqué
  • Sucre glace : à saupoudrer sur la surface du gâteau refroidi
Préparation :
  • Préchauffer le four à 170°C.
  • Séparer les jaunes des blancs d’oeufs dans deux grands récipients.
  • Battre les blancs en neige ferme avec une pincée de sel, puis verser peu à peu 50 g de sucre blanc en poudre.
  • Battre les jaunes d’œufs avec 50 g de sucre en poudre et le sachet de sucre vanillé. Verser 125 ml de lait et 60 ml d’huile végétale dans les jaunes d’œufs. Fouetter.
  • Incorporer 80 g de farine de blé + 20 g de Maïzena + 1 cuillère à café de levure chimique Alsa + 1 pincée de sel, à travers un chinois pour tamiser. Fouetter vigoureusement.
  • Incorporer délicatement les blancs d’œufs en neige ferme, en plusieurs fois, dans le mélange jaunes d’œufs / sucre / farine, en soulevant la préparation de bas en haut à l’aide d’une maryse (spatule en silicone). Cela permet de ne pas casser les blancs d’œufs en neige.
  • Beurrer généreusement un moule à manqué de 24 cm.  Verser la préparation du gâteau dans le moule. Taper le fond 3 fois pour enlever l’air dans la pâte. Mettre à four chaud en bas du four.
  • Cuire pendant 20 minutes. La surface sera dorée. Poser une plaque à pâtisserie au-dessus du gâteau (tout en haut du four), en la glissant au niveau supérieur pour éviter que la gâteau continue de dorer. Cuire pendant encore 20 minutes. Puis enlever la plaque à pâtisserie et laisser cuire pendant 10 minutes. (Total = environ 50 minutes suivant la puissance de votre four).
Et voilà ! Attendez que le gâteau soit refroidi pour saupoudrer de sucre glace et dégustez sans compter !
Je vous donne rendez-vous pour le prochain article seulement en décembre à mon retour de Madagascar!
Banh Bong Lan La Kitchenette de Miss Tam 2

28 réflexions au sujet de « Gâteau moelleux à la vanille (Bánh bông lan) »

  1. Le gâteau de ma grand-mère !!! qu’elle ratait 9 fois sur 10, car elle ne se souvenait jamais des proportions, mais heureusement elle avait des petites filles peu regardantes en ce qui concernait les gâteaux 😉 Merci !

    • Mais c’est normal… en pâtisserie, il faut avoir les bonnes proportions ! 😉 Au moins, votre gentille grand-mère faisait plaisir à ses petites-filles et c’est l’essentiel. 🙂

  2. Bon, j’ai donc hérité du talent de mauvaise pâtissière de ma grand-mère (mais je le savais déjà 😉 )
    Le gâteau est délicieux mais il est retombé comme un vieux soufflé, pourtant j’ai suivi les instructions à la lettre (contrairement aux autres recettes de pâtisserie que je ne peux pas m’empêcher de modifier, ce qui explique mes ratages) mais je pense que c’est à cause du four, à chaleur tournante, je l’ai laissé préchauffer trop longtemps, du coup il était sans doute trop chaud.
    Il ressemble beaucoup au tien Miss Tam, en beaucoup plus plat au centre LOL !

    • Il n’y a pas de fatalité 😉 et si tu as bien suivi la recette à la lettre, il n’y a pas de raison de rater ce gâteau. Par contre, il se peut ton four soit plus puissant que le mien… Donc il faudrait baisser à 160°C la prochaine fois pour tester et sans chaleur tournante.
      Autre précision sur ce gâteau pour ne pas générer de déception, il ne lève pas comme un chiffon cake. Il retombe toujours un peu mais ne doit pas s’affaisser complètement (comme la photo, le milieu du gâteau est retombé légèrement). Pour que cela tienne bien, on peut aussi rajouter 1 cuillère à café de poudre de crème de tartre. Mais j’ai testé avec et sans. Il n’y a pas une grande différence si vos blancs sont bien montés en neige ferme. 🙂

  3. Mon préféré! Merci Miss tam, et j’ai même réussi à le faire, alors que du bonheur. « Bizarres, les Vietnamiens » comme tu dis, certes, mais qu’est-ce qu’on les aime, et leur cuisine avec! Un gâteau de fleurs d’orchidée moelleux et léger à souhait, le plus moelleux que j’aie jamais mangé. De la douceur dans un monde de… Bref, un régal. Bon voyage à Madagascar!

    • Ah ma chère Marielle oi, ça me fait tellement plaisir de savoir que tu as réussi à faire ce bon gâteau ! Une vraie douceur… Merci de ton adorable commentaire et de tes bons voeux ! Bises.

  4. Merci de nous faire partager vos recettes. Je vais essayer de cuisiner ce gâteau et en attendant je vous souhaite un bon voyage à Madagascar. Quelle chance d’aller dans ce pays qui doit être très beau.

    • Merci de votre aimable message, c’est un plaisir de partager! J’espère que ce gâteau vous plaira ! Tout simple comme tel, ou avec un coulis de fruits rouge, du chocolat fondu ou parfumé aux zestes de citron, c’est une merveille aussi ! Ou un nuage de crème fouettée…

  5. Fascinant cette plongée dans le brassage culinaire, je n’aurais jamais imaginé un gâteau à la vanille comme en-cas vietnamien !
    Je te souhaite un excellent voyage à Madagascar, tu vas te régaler dans tous les sens du terme … bises !

  6. Merci infiniment miss Tam ,votre recette est bien réussi je l’ai fait elle est très bonne comme vous dites pas trop sucré moelleux et léger .bonne continuation.

  7. Bonjour Miss Tam
    Je viens de decouvrir le site et j adore…je suis eurasienne et j ai retrouvé une recette de mon enfance que je n aurais pas trouve autrement. J ai trouvé la recette parfaite. J aime la cuisine populaire et plus sophistiquée, les voyages et faire plaisir à ma famille avec des choses simples….je passerai souvent par là.

    • Bonjour Veranne, je suis heureuse que vous ayez retrouvé une recette de votre enfance. On me l’écrit souvent ici et c’est une grande source de joie pour moi. J’espère que vous reviendrez souvent et que vous puiserez d’autres recettes pour faire plaisir à votre entourage. Merci de votre gentil commentaire. À bientôt.

  8. Bonjour,

    Il a l air bien délicieux ce gâteau peut-on le faire avec du lait demi écrémé car je supporte pas le lait entier ? Merci de votre réponse et meilleures salutations.

    Anne

  9. Deuxième fois que je réalise ce délicieux gâteau.
    La première fois il est un peu retombé mais quel délice.
    C’est la troisième recette que je découvre et ni moi ni mon entourage ne sommes déçus
    Votre site est génial – merci beaucoup

  10. Bonjour,
    Je souhaite réaliser ce gâteau mais j’ai un peu de mal avec la cuisson.. Pouvez-vous me réexpliquer comment le cuire dans le four?
    Merci beaucoup!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *