Banh mi vietnamien au rôti de porc froid (bánh mì thịt nguội)

Le soleil pointe son nez… Le printemps arrive sous peu. Cette lumière me donne faim et vous ? Envie de crudités, d’herbes aromatiques, de viandes savoureuses au goût exotiques, et… envie de manger dehors ! Rien de tel qu’un délicieux banh mi vietnamien bien garni… à emporter pour le déguster sous les rayons de soleil…

Mais, connaissez-vous le banh mi, le sandwich vietnamien de Saigon ?

Vous saurez tout en lisant ma première chronique sur le banh mi, le fameux sandwich vietnamien (ici) pour Le Journal des Femmes qui m’a invitée à collaborer mensuellement aux avis d’experts.

Issue du métissage culinaire franco-vietnamien, voici l’une des premières recettes du banh mi, inspirée des mets français (rôti de porc, pâté de foie…), mais détournée à la mode vietnamienne…du sud du Vietnam !

Sachez que cette garniture à base de rôti de porc peut être remplacée par n’importe quelle autre garniture : végétarienne (tofu, poisson, oeuf) ou une autre viande rôtie ou grillée (cf. article sur le banh mi) comme le délicieux porc laqué croustillant ou encore la fameuse mortadelle vietnamienne (ou pâté de porc vietnamien – recette ici).

Recette du bánh mì thịt nguội (bánh mì au rôti de porc froid à la vietnamienne)

Pour 6 sandwichs. Temps de préparation : Marinade la veille + 30 minutes. Cuisson du rôti : 1h30.

Ingrédients :

Rôti de porc :

  • 1 kg de poitrine fraîche (non salée) de porc – à choisir un seul morceau et le moins gras possible.
  • 1 cuillère à café de cinq-épices en poudre
  • 1 cuillère à café rase de poivre noir
  • 5 gousses d’ail hachées
  • 1 cuillère à café rases de sel
  • 2 cuillères à café de sauce de soja
  • 2 cuillères à café d’huile
  • Colorant alimentaire rouge (4 gouttes)

Crudités marinés au vinaigre ou pickles de carottes / radis blanc :

  • 3 carottes coupées en julienne ou râpées
  • 1 radis blanc (daikon) coupé en julienne ou râpé
  • Suivant le volume du bocal ou contenant, la proportion de marinade à adapter est :
  • 1 dose de vinaigre blanc
  • 1 dose de sucre blanc en poudre
  • 1 dose d’eau chaude
  • ½ cuillère à café de sel / 500 ml de liquide

Garnitures restantes :

  • 2 grandes baguettes : compter 1/3 de baguette par personne. Pour les grands mangeurs, ½ baguette par personne.
  • Du pâté de foie de porc
  • Mayonnaise (faite maison, c’est bien sûr meilleur !)
  • Sauce Maggi® ou sauce de soja
  • 1 concombre lavé, non pelé, coupé en fines tranches ou lamelles larges
  • 1 botte de coriandre
  • 2 piments verts ou rouges ciselés en rondelles

Préparation :

La veille :

Crudités marinés au vinaigre ou pickles de carottes / radis blanc :

  • Couper les carottes et le radis blanc (daikon) en julienne ou les râper.
  • Faire dégorger au préalable le radis blanc en julienne ou râpé dans un récipient avec 1 cuillère à soupe de sel, mélanger puis laisser reposer 15 minutes.
  • A travers une passoire, presser à la main le radis blanc pour enlever l’excédent d’eau, puis bien le rincer sous l’eau froide pour enlever le sel. Réserver.
  • Faire chauffer de l’eau (sans bouillir). Hors du feu, ajouter le sucre. Mélanger jusqu’à dissolution complète. Laisser tiédir. Ajouter le vinaigre blanc. Mélanger.
  • Mélanger les carottes et le radis blanc.
  • Dans des bocaux en verre ou contenant ayant un couvercle hermétique, les remplir du mélange carottes / radis blanc. Verser la marinade au vinaigre / sucre / eau et couvrir jusqu’au-dessus de la surface des crudités. Recouvrir les bocaux ou contenants, d’un film plastique, et refermer avec leur couvercle.
  • Mettre au frais pour la nuit. Attendre 24 heures avant de consommer.

Rôti de porc / marinade :

  • Nettoyer le morceau de poitrine de porc. Conserver la couenne sur le morceau de viande.
  • Dans un bol, mélanger tous les ingrédients de la marinade pour le porc.
  • Tartiner de cette marinade, la face interne et les côtés du morceau de poitrine de porc.
  • Réserver au frais pendant la nuit. Si vous êtes pressé(e), mariner la viande au moins 2 heures au frais.

Le jour J :

  • Sortir la viande de porc du réfrigérateur. Sur le côté de la couenne, verser 4 gouttes de colorant alimentaire rouge. A l’aide d’un pinceau (de préférence en silicone), étaler de façon homogène sur toute la surface de la couenne. Ce procédé permet de donner une jolie couleur rosée à la viande, façon char-siu chinoise. C’est purement esthétique et totalement facultative. Les Vietnamiens aiment les couleurs dans les aliments…
  • Enrouler la poitrine de porc sur elle-même pour former un gros rouleau. Recouvrir complètement le rouleau de viande de deux tours de papier de cuisson (papier sulfurisé). Bien refermer les deux bouts en entortillant le papier qui dépasse comme un bonbon. Ficeler si le rouleau de viande ne tient pas.
  • Dans une marmite à vapeur déjà bouillante, déposer le rouleau de viande et faire cuire 1h30 à la vapeur.
  • Laisser tiédir, voire complètement refroidir avant de couper la viande en fines tranches. Réserver.

Dressage et garnissage du bánh mì :

  • Découper les baguettes (1/3) ou (1/2) selon envie et appétit, ouvrir en découpant le pain dans le sens de la longueur.
  • À l’intérieur de la baguette, tartiner d’un côté avec un peu de pâté de foie, et de l’autre, un peu de mayonnaise.
  • Déposer quelques tranches de rôti de porc. Verser un peu de sauce Maggi® ou de soja.
  • Ajouter quelques lamelles / tranches de concombre.
  • Ajouter sur toute la longueur du sandwich, les carottes / radis blanc marinés.
  • Insérer quelques rondelles fines de piments (facultatif)
  • Déposer quelques brins de coriandre sur toute la garniture. Les coincer dans le sandwich pour qu’ils ne tombent pas.
  • Remettre quelques gouttes de sauce Maggi® ou de soja.

Et voilà votre bánh mì fait maison, prêt à déguster ! Mais si vous n’avez pas envie de le faire vous-même, voici quelques adresses où trouver le banh mi vietnamien à Paris. Bon appétit !

Banh Mi (7 rue Volta, Paris 3e), Saigon Sandwich (8 rue de la Présentation, Paris 9e), Bulma (17 rue des écuries, Paris 10e), Hoa Hung (14 bis rue Louis Bonnet, Paris 11e), Panda Belleville (16 rue Louis Bonnet, Paris 11e), Hoa Nam (13ème), Librairie Khai Tri (93 avenue d’Ivry, Paris 13e), Thieng Heng (50 avenue d’Ivry, Paris 13e), Hoa Nam (Hoa Tang – 51 avenue d’Ivry, Paris 13e).

Source : La banh mi vietnamien, chronique d’avis expert du Journal des Femmes, mars 2013.

27 réflexions au sujet de « Banh mi vietnamien au rôti de porc froid (bánh mì thịt nguội) »

  1. Ping : Vietnam : Mortadelle vietnamienne (giò lụa / chả lụa) | La kitchenette de Miss TâmLa kitchenette de Miss Tâm

  2. Ca c’est un sandwich! Celui qui te fait manger quelque chose de bon, de varié, et qui t’invite à t’allonger sur la pelouse à prendre un peu de soleil après l’avoir savouré! Merci pour la recette Tâm, de gros bisous :-)))

    • Merci ma belle de tes mots toujours plein de délicatesse et de poésie! 🙂 Ce banh mi est fabuleux. C’est frais, sain et délicieux. J’espère que tu y goûteras un jour ! 😉 Gros bisous. 🙂

  3. Coucou Tâm 😉
    Quel bonheur que ce sandwich ! Il est superbe et me donne envie de croquer dedans… Je suis une incorrigible gourmande 🙂
    Bravo pour cette recette bien écrite et superbement détaillée.
    Je te souhaite une très belle journée. Bisous (=^v^=)

    • Merci Cathy ! Comme c’est gentil ! ^_^ Tant mieux si cela te donne envie de croquer dedans !!! J’espère que tu le testeras bientôt… parce qu’une fois goûté, tu ne pourras plus t’en passer ! 😉 Bonne soirée à toi et plein de bisous. 🙂

  4. Raaaah tu me tues… J’adore ce sandwich aussi. Super ta parution dans le Journal des Femmes! Tes articles sont vraiment très complets. Ce serait génial d’avoir des photos step by step, mais je sais que ça représente une tonne de travail.

    • Merci de tes mots, Callina, c’est vraiment adorable de ta part ! ^ ^ Moi aussi j’adore ce sandwich… C’est toute ma jeunesse… et encore aujourd’hui, je me régale avec ! 😉 L’invitation du Journal des Femmes était une grande surprise pour moi, c’est fantastique. Et pour le step by step… oui j’y ai pensé. Mais je prends toutes mes photos avec mon mobile, donc dur, dur d’avoir de bonnes photos… Cuisiner, s’arrêter pour prendre les photos, re-cuisiner, re-prendre des photos, c’est un boulot titanesque ! D’ailleurs, j’admire les blogueuses qui ont la capacité et la patience (et le talent!) de faire ça. Bonne soirée à toi. Bises.

  5. Wouah, sublime sandwich qui doit être plus que délicieux !
    Ca donne vraiment envie ! Que de belles saveurs qui me font tellement envie !
    Merci pour ce beau partage, ma belle ! Une recette dont je m’inspirerai pour notre prochain repas sandwich 😉
    Bisous, et une belle semaine !

    • Merci ma Lyne de tes gentils mots ! 🙂 Ca me fait tellement plaisir de donner envie de goûter… 😉 Ce sandwich est frais et coloré comme le printemps ! Je suis certaine que tu apprécieras beaucoup. 🙂 Plein de bisous et une très belle semaine à toi aussi !

  6. Je découvre ce sandwich avec grand intérêt , il a l’air tellement bon !!! Tu commences à connaître mon amour pour ta cuisine et je viens toujours avec plaisir sur ton blog ma belle . Encore une superbe découverte 🙂 Gros bisous

    • Merci Chouchie de tes mots si gentils et de ta visite qui me font toujours autant plaisir ! 🙂 Contente de pouvoir encore te faire découvrir d’autres mets vietnamiens ! Ce banh mi est fabuleux, tu l’adoreras ! Frais, plein de saveurs et de parfums, il saura conquérir ton palais fin. 😉 Bonne semaine à toi et plein de bisous ma belle.

  7. Le bánh mì thịt est un véritable délice! Je suis un grand fan de cette heureuse rencontre entre la cuisine Française et Vietnamienne et j’en dévore régulièrement.

    • Merci beaucoup Ben pour la visite et le gentil commentaire ! Venant d’un connaisseur qui vit sur place… c’est un honneur. Le blog est formidable, je me régale à le parcourir. A bientôt !!!

  8. Bonjour Le colorant rouge est à éviter, question santé ! Lui préférer le Rocou qu’on trouve chez Tang Frères, sous forme de grains qu’il convient de diluer et chauffer doucement dans une huile neutre jusqu’à obtention d’une belle couleur rouge. Avec le rocou, on prépare aussi le « xaxiu », le porc qu’on voit pendre dans le 13ème, caramélisé et très rouge. Bravo pour les légumes !

    • Bonjour, vous avez absolument raison pour les colorants alimentaires à éviter. Je n’en use que très très peu. Merci infiniment pour le tuyau du roucou et merci de votre visite ! A bientôt.

  9. Ping : Légumes aigres-doux à la vietnamienne (đồ chua) | La kitchenette de Miss TâmLa kitchenette de Miss Tâm

  10. Ping : Bo Bun (Vermicelles de riz au boeuf sauté) ou Bún thịt bò xào | La kitchenette de Miss TâmLa kitchenette de Miss Tâm

  11. Ping : Porc laqué croustillant (Thịt heo quay) | La kitchenette de Miss TâmLa kitchenette de Miss Tâm

  12. Ping : Porc char siu (Thịt xá xíu) | La kitchenette de Miss TâmLa kitchenette de Miss Tâm

  13. Coucou Miss Tâm! Merci beaucoup pour tes recettes plus délicieuses les unes que les autres!!! ^^
    J’aime beaucoup les banh mi et je recherche justement la recette du banh mi boeuf citronnelle… J’ai regardé sur ton blog, mais je ne l’ai pas trouvée. Peut-être y sera t-elle un jour en tout cas je l’espère car c’est mon banh mi préféré 😉
    Encore un grand merci!

  14. Bonjour,
    j’aimerais savoir s’il est possible de récupérer la marinade des pickles pour en refaire car je souhaiterai avoir des carottes pickles régulièrement sous la main pour faire des sandwichs.
    Merci de votre réponse,
    Nathalie

  15. très chouette votre article sur la fameux bahn mi 🙂
    j’ai néanmoins été surpris de ne pas y trouver une référence sur le opla !
    d’abord, c’est mon préféré (rires) et ensuite c’est une anecdote croustillante sur l’intégration des mots français dans la langue viet ou lao.
    ah, et qq part sur le site de mes voyages à vélo, il y a une belle photo de bahn mi (et qq autres plats), servez-vous 🙂
    phil
    http://www.lacyclo.org/velo-voyage

  16. Merci pour cette recette. J’aimerai en faire une version vegetarienne. Qu’est-ce que vous suggérez pour remplacer là poitrine de porc marinée et le pâté de porc?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *