Crêpe vietnamienne farcie aux crevettes et au porc (Bánh xèo)

Connaissez-vous le délicieux bánh xèo (bánh = gâteau ou galette et xèo = grésillement), une crêpe vietnamienne, d’un beau jaune éclatant (grâce au curcuma) et croustillante, à base de farine de riz, de curcuma et de lait de coco, garnie de viande de porc, de crevettes et de germes de haricot mungo ? Elle se déguste à la main, enroulée dans une feuille de moutarde ou de salade avec quelques herbes aromatiques fraîches, trempée dans la sauce nuoc mam préparée à l’ail et au piment. Un concentré de saveurs et de parfum, un vrai régal !

Le bánh xèo est un plat du sud qui trouve vraisemblablement ses racines dans le centre du Vietnam. Dans la ville de Huê (ancienne capitale impériale du Vietnam), il y a l’emblématique bánh khoái, une spécialité de Huê, d’aspect et de garniture très similaires au bánh xèo du sud, mais de plus petite taille, avec une composition de pâte, de sauce et d’accompagnement de végétaux légèrement différents. J’aurai l’occasion d’en parler en détail dans un des futurs articles. Ci-dessous, une photo de bánh khoái dégusté dans une gargote à Huê.

Bánh khoái, Huê, Vietnam.

Le bánh xèo tire son nom du grésillement de la crêpe lorsque l’on verse la pâte dans la poêle bien chaude. La qualité de ce mets se mesure à son degré de croustillant et à la finesse de la pâte. Pour cela, il faut une poêle fine aux larges bords relevés comme au Vietnam, que le feu lèche jusqu’aux rebords pour uniformiser la chaleur. La cuisinière graisse bien la poêle avec du gras de porc (saindoux) qui donne une bonne saveur à la crêpe et qui permet à la crêpe de ne pas coller à la poêle. À feu vif, elle fait revenir quelques morceaux de viande, les oignons, quelques crevettes, puis verse la pâte avec dextérité pour recouvrir la surface de la poêle, ajoute les graines et les germes de haricot mungo, couvre la crêpe, laisse cuire une dizaine de minutes, replie la crêpe en deux et sert aussitôt, bien chaud.

Hors du Vietnam, avec d’autres matériaux et des habitudes alimentaires différentes, il faut composer pour essayer d’obtenir un résultat proche des crêpes traditionnelles. Sans avoir la même finesse de crêpes qu’au Vietnam, avec une poêle en fonte idéalement. À moins d’en trouver ou d’en faire soi-même, on n’utilise pas ou plus de saindoux ici, ce qui fait perdre un peu de son goût exquis si spécial, et on le remplace par l’huile végétale comme l’huile d’arachide ou de tournesol.

La composition de la pâte sera également un peu modifiée pour obtenir le croustillant. Certains font des mélanges de farines, rajoutent de la fécule de pomme de terre et de la farine de blé. Ou encore, on rajoute un œuf ou des œufs comme à Huê, alors qu’il n’y en a pas dans la recette originale du sud. Aujourd’hui, la plupart des gens utilisent des préparations toutes faites de mélange de farine pour le banh xeo, qui sont également d’usage dans les recettes de livres de cuisine ! En ce qui me concerne, je préfère utiliser simplement la farine de riz et je rajoute un peu de fécule de haricot mungo (facultatif).

Dans les recettes proposées, la quantité de lait de coco me semble toujours très élevée. À raison, j’oserais dire, car au Vietnam, le lait de coco fait maison est moins “gras” que celui trouvé dans les boîtes de conserve. Là-bas, on prend une noix de coco sèche (coque sèche et marron), on gratte la pulpe, on verse de l’eau chaude ou on mixe avec l’eau chaude, et on filtre avec une mousseline pour extraire le lait de coco. La subtilité de certaines recettes va jusqu’à utiliser 2 pressions : le premier extrait de lait (plus concentré en coco) et le deuxième extrait (on rajoute de l’eau chaude à la pulpe de coco déjà pressée) qui donnera un lait très dilué. Cette procédure est notamment utilisée dans la confection de mets sucrés vietnamiens. Bref, ce lait de coco fait maison moins gras que l’industriel permet d’avoir de la légèreté et du croustillant à la crêpe banh xeo ! C’est la raison pour laquelle je dilue toujours le lait de coco avec un peu d’eau.

Concernant la farce, il y a deux façons de cuisiner. Certains préparent et cuisent la viande et les crevettes avant de faire les crêpes. La farce est déposée sur la pâte déjà étalée dans la poêle. D’autres font revenir la viande, les oignons et les crevettes avant de verser la pâte. Cette version permet de “prendre” la farce dans la pâte et en facilite sa dégustation (sinon la farce tombe quand on roule dans la salade!). Il y a ceux qui mettent de la farce sur toute la crêpe et ceux qui n’en mettent que d’un côté pour faciliter le pliage et avantager le croustillant. Bien que les gourmands préfèrent une crêpe très garnie, il est préférable comme dans la recette originale, de mettre juste quelques petits morceaux de porc et deux, trois crevettes. S’il y a trop de farce, la crêpe sera difficile à manger et perdra de son croustillant, comme de sa légèreté.

Enfin, il existe des variantes de crêpes avec la même base de farce (porc, crevettes, germes de haricot mungo) à laquelle on ajoute des champignons parfumés (shiitake), de l’ail, ou des carottes râpées, et des farces à base de bœuf ou des produits de la mer.

Fish mint / Houttuynia cordata ou Rau giấp cá, diếp cá, dấp cá.

L’accompagnement est similaire à celui des nems ou pâtés impériaux : de la salade (ou des feuilles de moutarde au Vietnam), une variété d’herbes aromatiques et idéalement si on peut en trouver comme à Paris, de l’herbe “fish mint” / houttuynia cordata ou en vietnamien, rau giấp cá (orthographié également diếp cá ou dấp cá), qui est incontournable dans ce plat et qui lui donne une saveur subtile très particulière de fumé aux senteurs de poisson.

Si la plupart des plats vietnamiens paraissent compliqués à faire mais dont la réalisation est en réalité simple, je dois dire que le banh xeo paraît simple mais sa réalisation est plus délicate par rapport au résultat attendu : son croustillant ! Que cela ne décourage personne ! Même s’il arrive que la pâte ne soit pas toujours croustillante, cela n’altère pas les saveurs exquises de ce plat. Alors, pourquoi se priver du plaisir de réaliser ce plat ? Après plusieurs tests de recettes (venant de la famille, des livres, d’internet), voici ma version de la recette de banh xèo.

Recette de la crêpe vietnamienne farcie aux porc, crevettes et germes de haricot mungo / bánh xèo :

Recette révisée et réactualisée le 02/06/2016.

Pour 6 crêpes moyennes avec une poêle de 24 cm de diamètre.

Ingrédients :

  • 200 g de farine de riz
  • 100 ml de lait de coco
  • 320 ml d’eau
  • ½ cuillère à café de curcuma en poudre
  • ½ cuillère à café de sel fin
  • 1 cuillère à soupe de fécule de haricot mungo (facultatif)
  • 3 à 4 tiges de ciboule chinoise ou oignon vert – seulement la partie verte
  • Huile de tournesol ou d’arachide

Farce

  • 300 g de poitrine de porc (pas trop grasse)
  • 300 g de crevettes décortiquées (prévoir environ 400 g avec leur carapace sans tête)
  • 2 cuillères à soupe de nuoc mam (saumure de poisson)
  • 1 gros oignon pelé, ciselé
  • 200 g de germes de haricot mungo
  • Facultatif : 50 g de haricots mungo décortiqués (graines jaunes)

Assiette d’herbes aromatiques et de feuilles de salade

  • Feuilles de pérille ou shiso (rau tía tô)
  • Menthe
  • L’indispensable « fish mint » ou feuilles d’houttuynia cordata (rau giấp cá, dấp cá ou diếp cá) aux senteurs surprenantes de poisson que l’on sert toujours avec ces crêpes vietnamiennes ou avec les pâtés impériaux / nems.
  • Feuilles de batavia

Sauce nuoc mam préparée (saumure de poisson diluée aigre-douce) (nước mắm pha (sud) / nước chấm (nord))

  • 2 à 3 cuillères à soupe de nuoc mam (de préférence, extrait d’anchois, de Phu Quôc, 35 N)
  • 2 cuillères à soupe de cassonade ou sucre blond de canne en poudre
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre de riz (ou remplacer par 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre)
  • 2 cuillères à soupe de jus de citron vert pressé
  • 9 à 10 cuillères à soupe d’eau (ou plus, rectifiez selon votre goût)
  • 1 ou 2 gousses d’ail haché
  • Piment rouge épépinée et hachée ou 1 cuillère à café de Sambal Oelek (purée de piment) selon goût et envie

Préparation :

Pâte à crêpe

  • Dans un grand récipient, mélanger la farine de riz, la fécule de haricot mungo, le sel et la poudre de curcuma.
  • Mélanger l’eau et le lait de coco. Verser sur la farine de riz. Bien mélanger l’ensemble.
  • Laver, nettoyer et ciseler la partie verte de la ciboule chinoise ou de l’oignon vert.
  • Ajouter la ciboule ciselée à la pâte. Mélanger et laisser reposer pendant 1 heure.

Sauce nuoc mam préparée

  • Pendant que la crêpe cuit, préparer la sauce d’accompagnement. Dans un bol, mélanger les 2 (ou 3 selon goût) cuillères à soupe de sucre à 9 ou 10 cuillères à soupe d’eau pour bien le dissoudre. Ajouter les 3 cuillères à soupe de nuoc mam pur (saumure de poisson non diluée), les 2 cuillères à soupe de vinaigre de riz et les 2 cuillères à soupe de jus de citron vert pressé. Mélanger. Goûter. Rectifier si nécessaire selon goût.
  • Hacher finement l’ail et ciseler le piment (quantité selon envie et goût).
  • Ajouter à la sauce préparée. Mélanger. Réserver.

Assiette de feuilles de salade et d’herbes aromatiques

  • Laver et sécher la salade et les herbes. Les disposer dans un grand plat ou une grande assiette.

Farce

  • Facultatif : Faire tremper dans l’eau 50 g de haricots mungo décortiqués (= graines jaunes) pendant 30 minutes. Les cuire à la vapeur ou à l’eau froide (avec 1 cm d’eau au-dessus des haricots mungo) pendant 20 minutes. Si on les cuit à l’eau, il faut bien surveiller la cuisson pour que cela n’attache pas au fond de la casserole.

  • Trancher finement la poitrine de porc en morceaux (1 cm x 2 cm environ) et 1 mm d’épaisseur, en conservant (ou pas) la couenne. Mélanger avec 1 cuillère à soupe de nuoc mam pur (saumure de poisson non diluée) et une pincée de sucre. Faire mariner au moins 15 minutes.
  • Laver, décortiquer entièrement les crevettes. Mélanger avec 1 cuillère à soupe de nuoc mam pur (saumure de poisson non diluée). Faire mariner 15 minutes.
  • Emincer l’oignon. Réserver.

  • Laver, égoutter les germes de haricots mungo (connu sous le nom de « pousses de soja »). Réserver.
  • Faire chauffer 2 cuillères à soupe d’huile dans une poêle en fonte à feu moyen. Dès que l’huile est bien chaude, mettre (seulement) quelques morceaux de poitrine de porc et faire revenir rapidement.
  • Ajouter quelques tranches d’oignon. Faire revenir encore quelques secondes.
  • Ajouter quelques crevettes. Faire revenir quelques secondes.

  • Ramener la viande, les crevettes et les oignons sur la moitié de la surface de la poêle
  • Bien remuer la pâte avant de verser une louche dans la poêle d’abord sur la farce, puis comme une crêpe, faire tourner la poêle pour étaler le reste de pâte sur toute sa surface.  Cela permet de « prendre » la farce dans la pâte.

  • Parsemer aussitôt une petite poignée de germes de haricots mungo (et facultatif, déposer une cuillère à soupe rase de haricots mungo cuits) sur la farce.
  • Couvrir et cuire pendant 3 minutes environ à feu moyen (la fonte accumule de la chaleur, inutile de trop chauffer). Puis prolonger la cuisson à découvert. Verser une cuillère d’huile sur le bord de la crêpe. Dès que les bords se détachent et que le dos de la crêpe commence à dorer et à devenir croustillante, replier la moitié de crêpe sans farce sur l’autre partie avec farce pour recouvrir. En tout, chaque crêpe nécessite environ 10 minutes de cuisson, depuis la viande à la réalisation de la crêpe.
  • Déposer la crêpe Banh Xèo dans le plat de service et couper aux ciseaux en trois ou 4 portions. Ainsi tout le monde peut déguster chaud en même temps.

Service et présentation :

  • Comptez une grande crêpe par personne, mais à servir crêpe par crêpe au centre pour les déguster chaud, et les réaliser au fur et à mesure.
  • Mettre à disposition au centre de la table, les herbes et la salade ainsi que le plat contenant la crêpe garnie. Pour faciliter la prise avec les baguettes, on pourra prédécouper en 2 ou en 4 portions.
  • Pour chaque convive, une coupelle de sauce nuoc mam préparée.

Notes :

Les photos ont été réalisées à l’époque avec une poêle à revêtement anti-adhésif. Mais je précise, suite à mes tests, il faut bien une poêle en fonte pour obtenir le croustillant.

Pour déguster, prenez une demi feuille de salade, déposez quelques herbes et une portion de crêpe garnie, roulez l’ensemble dans votre main, trempez le rouleau dans la sauce et… bonne dégustation !!!

71 réflexions au sujet de « Crêpe vietnamienne farcie aux crevettes et au porc (Bánh xèo) »

    • Bonjour Patou,
      Merci beaucoup de votre fidélité et de votre gentillesse!
      J’espère que vous aurez l’occasion de goûter à cette crêpe vietnamienne à Avignon !
      Je vous souhaite une très belle semaine. Bises.

  1. J’ai découvert cette crêpe il y a une dizaine de jours c’est la raison pour laquelle j’ai « rencontré » ce blog en cherchant la recette !! Je ne sais pas si je réussirais aussi bien mais c’est un régal, celle que j’ai mangée à Ste Livrade m’a laissé un souvenir impérissable et je me promets de la re-commander à ma prochaine visite.

  2. Que de complexite dans la preparation de ce plat en apparence simple. Evidemment, les gouts d’ailleurs sont tres difficiles a reproduire, mais visiblement tu as reussi a t’approcher de la consistance que tu cherchais. Pourquoi n’utilises tu pas le saindoux pour la cuisson?

    • Bonjour Gracianne,
      Merci de ta visite ! Le saindoux est difficile à trouver (rien en supermarché, rien au marché, même mon boucher n’en fait pas…). J’en fais moi-même quand j’ai le temps avec du gras de porc que je prélève des parties comme la poitrine de porc par ex. C’est plus simple d’adapter la recette pour que le plus grand nombre puisse la réaliser. D’autre part, le saindoux n’est pas du goût de tout le monde.

  3. Aaaah je l’attendais celle-là, je les testerais moi même un jour ! En attendant, je demanderais à ma mère d’en réaliser quelques-unes ! Ta recette est très complète 😉

  4. J’ai adoré ton billet, et tes explications comme toujours documentées et minutieuses.

    C’est peut être mon atavisme breton de la crêpe, mais j’ai toujours un peu de mal avec les banh-xeo des restaurants, toujours trop farcis et surtout avec trop de pousses de mungo, que deux ou trois pour rafraîchir le phõ, ça passe, mais guère plus…

    C’est pourquoi je suis sensible à ta recommandation de ne pas trop farcir, le secret est sans doute là. Avec cette feuille à saveur de poisson, que je suis le seul à pouvoir avaler à la maison (alors qu’elles adorent les pousses de mungo ;-))

    • Merci Patrick ! C’est sympa comme tout. C’est vrai, les crêpes vietnamiennes sont souvent « trop » garnies. Et l’excédent de lait de coco dans la pâte devient très vite écoeurant. 😉

  5. bonsoir je me presente je m’appelle France et je viens de écouvrir votre site qui me parait fantastique ,j’aime faire la cuisine exotique et je viens de lire votre crêpe vietnamienne qui me parait délicieuse j’aisserais de la préparer , je vous souhaite une bonne soirée

    • Bonsoir et bienvenue France dans La Kitchenette !
      Je suis ravie que vous appréciiez la cuisine asiatique. Testez la recette de banh xèo et tenez-moi au courant du résultat de votre réalisation culinaire !
      Merci de votre visite et à bientôt. Très bonne fin de soirée.

  6. bonjour miss tâm! ces crêpes sont une pure découverte et j’ai hâte de les tester! il faut que j’achète de la farine de riz et je n’aurais plus qu’à me lancer!!

  7. Bonjour Miss Tâm, je tiens à vous remercier de vos partages de recettes asiatiques. Je vous trouve formidable et je n’ai découvert que votre site hier. J’ai déjà essayée de faire le « Bánh xèo », mais ma crêpe avait des fissures (est ce le fait qu’il y ai trop d’eau? Pourtant j’ai mis les mêmes doses), du coup j’arrivais à peine a refermer la crêpe… 🙁

    Même si au final ma crêpe n’était pas très esthétique, le goût y était!!! A refaire ^^

    J’essayerais d’autres recettes de votre blog!

    Merci mille fois!

    • Bonjour Marina, merci beaucoup de votre aimable message qui me fait bien plaisir.
      Concernant les banh xèo, ce n’est pas le dosage qui est seulement important, c’est surtout la cuisson. Comme je l’ai écrit dans le post, c’est la cuisson qui est la plus difficile contrairement aux apparences. Tout dépend du type de cuisinière (gaz, électrique, feux à induction), de votre poêle. Il faut un couvercle. Et il faut surtout tester pour adapter la cuisson selon la réaction de la pâte. Et pour la farce, il ne faut pas trop charger en germes de haricots mungo qui contiennent beaucoup d’eau (90%). À bientôt.

  8. Bonjour!
    j’avais, il y a longtemps une « cantine » vietnamienne ou la maman était en cuisine et les enfants au service,c’est là que j’avais découvert les crêpes vietnamienne:juste une merveille!
    Quand récemment j’ai eu l’idée d’en faire,puisque peu de restaurants la proposent,je suis tombée sur votre site et ne l’ai pas regretté!!!!
    Si j’ai eu un moment de panique lors de la préparation(un peu longue et demandant un minimum de concentration!)le résultat fut tout à fait à la hauteur de mes espérances!!!!!!!Un pur régal,mon mari a adoré et je vais refaire sans trop tarder!
    J’ai pour ma part trouver du saindoux très facilement en supermarché,vers la charcuterie sous vide.(pourtant je réside en province)
    Merci donc pour cette merveilleuse recette si bien expliquée!!!!!!
    Je reviendrai!

    • Bonjour, c’est formidable !!! Bravo pour vos banh xèo ! Et merci pour votre gentil message qui me touche beaucoup et de votre commentaire sur la recette qui me font très plaisir. N’hésitez pas à m’envoyer des photos de vos réalisations par email ! À bientôt.

      • Bonsoir,Miss tâm!
        Je vous avais déjà dit le bonheur que j’avais eu à la préparation et la dégustation de vos merveilleuses crêpes!
        Aujourd’hui,j’ai un peu le sentiment d »abuser »:j’ai des amis très chers que j’aimerais surprendre et gâter et j’aimerais votre avis,hormis justement mes (vos) crêpes en entrées,avec quelles autres de vos recettes disponibles(plat et dessert) pourrais-je créer une belle harmonie?
        Répondez moi si vous avez un peu de temps et j’essaierai de vous faire des jolies photos de mes réalisations……
        Bien à vous!

        • Bonjour Temaï,
          Navrée de vous répondre seulement maintenant.
          Les crêpes sont déjà un plat complet… Mais si vous les servez en entrée, il faut un plat léger à côté. Soit vous restez en harmonie et proposez des crevettes à l’ail (rapide et simple à faire), à servir avec du riz blanc thaï. Soit vous tranchez avec une autre saveur pour varier et proposez de belles brochettes de boeuf La Lôt avec un peu de vermicelles de riz (bun) et crudités aigres-douce, concombre, herbes. En dessert, surprenez avec l’entremets aux perles de tapioca et aux bananes (simple, rapide et délicieux). Oui envoyez-moi (par email) vos réalisations en photos, cela me fera très plaisir ! Je les publierai peut-être pour l’anniversaire du blog en septembre ! 😉
          Bien à vous.

          • Miss Tâm,vous n’avez pas tarder à me répondre!!!!!C’est déjà si agréable d’avoir une réponse!!Merci de vos suggestions que je vais « étudier » de très près…..Je vais m’efforcer de vous adresser des photos et,si j’emploie ce verbe,c’est que la nouvelle technologie n’est pas ma spécialité,je dois donc faire appel à des cerveaux plus affutés!Ca serait bien,pourtant des photos pour l’anniversaire de votre blog et………le mien!!!!!
            Encore merci et à très bientôt,donc
            Bien à vous

          • Merci à vous ! J’espère bien que vous m’enverrez des photos ! (par email)
            Merci de votre visite et à bientôt.
            Bien à vous.

  9. Merci beaucoup de répondre si gentiment à tous nos commentaires.
    Savez vous ou je pourrais trouver la recette des Banh Koth!
    Notre magasins asiatique à Castre nous a prêté leur poêle en fonte pour les faire, J’ai acheter la préparation toute prête mais cela convient-il?
    Nous sommes également a la recherche du barbecue Tao vietnamien en terre qui se trouve dans un seau en fer nous en avons trouvé sur le site « Thailong » http://www.thailong.com/produit.php?departement=2&famille=19&PHPSESSID=2c93c7d6a642f03a6631706a1b32b459mais entre les prix notés sur internet et ceux qu’ils nous ont donne au téléphone il y a une différence conséquente leurs prix sur internet ne sont plus mis à jour depuis 3 ans !!!!
    Merci d’avance.
    Chantal.

    • Bonjour chère Chantal,
      Merci de votre visite. Au vu du grand nombre de demandes quotidiennes de recettes, je n’ai hélas pas le temps d’en fournir individuellement. Mais je prends note de votre demande et peut-être prochainement une publication ? Merci de votre compréhension.
      Très belle soirée à vous.

  10. Bonjour,
    pour faire court mes 2 maris étaient vietnamiens et mes enfants sont eurasiens. J ai grandi dans ce milieu, je ne cuisine quasi que vietnamien. Il y a 15 mois diagnostiquée coeliaque et très très malade, j avais testé plusieurs farines mix pour faire mes crêpes et rien n a avoir, c était mou et collant, le seul plat que j adorais m était interdit car farine de blé dans celui déjà prêt. Et sur un forum on me donne votre lien, et là je suis aux anges, j ai trouvé la farine de riz et la bière sans gluten, demain soir mes bridés et surtout moi allons faire une orgie de banh xeo, merci merci et encore merci!!!!

    • Bonsoir Karine,
      Merci beaucoup de votre gentil message. Navrée d’apprendre que vous êtes intolérante au gluten. Mais la cuisine vietnamienne est tout à fait indiqué pour votre intolérance au gluten, car il y en a très peu. J’espère que ma recette de banh xèo vous plaira. Tenez-moi au courant ! Bon week end !

  11. Merci d’avoir pris le temps de répondre à mon commentaire. Effectivement j’ai que des plaques électriques chez moi. Mille merci encore pour les conseils.

    À très bientôt.

  12. bon voilà,depuis le temps que j’en révais et que je n’osais pas …. ce soir je me suis lancée et encore une fois, en suivant textuellement la recette, j’ai eu un grand succès, surtout auprès de ma petite fille qui a adoré. Chère miss Tam, je ne vous remercierai jamais assez pour ces bonnes recettes que vous partagez …. Ah, je ne vous l’ai pas encore dit mais je n’avais jamais fait la cuisine avant de tomber sur votre blog (je ne faisais que du sucré) c’est mon mari qui s’en chargeait (fort bien d’ailleurs !!!!). Et voilà, grace à vous, je débute à 61 ans !!!!!! et j’adore !!!!

    • Bonsoir Teresa,
      Voilà un des commentaires qui me réjouit le plus ! Vous donner l’envie de cuisiner à 61 ans et savoir que vous prenez plaisir à explorer les recettes, dont les banh xèo qui ne sont pas si faciles à réaliser ! Cela me fait énormément plaisir ! Merci de partager cela avec nous, merci de votre enthousiasme et de vos mots si touchants ! Bravo à vous et à bientôt pour de prochaines réalisations alors. Je vous souhaite un excellente dimanche !!!

  13. Bonjour,
    J’ai découvert la crêpe vietnamienne dans un restaurant de Saïgon en juin dernier et j’ai beaucoup aimé ce plat.
    Fin Août je souhaite faire découvrir cette recette à mes soeurs, et j’ai pu trouver la préparation toute faite (farine) dans une épicerie asiatique d’Agen. Je suivrai vos conseils et espère que ce sera réussi. Merci à vous pour vos recettes.

    • Bonjour Chantal, si vous utilisez la préparation toute faite, il faut suivre les indications du paquet pour la préparation de la pâte. Pour le déroulement de la cuisson de la garniture et de la crêpe, vous pouvez suivre ma recette. J’espère que vous avez réussi vos Banh Xèo ! Tenez-moi au courant. À bientôt.

  14. Alors là je suis bluffée…une recette qui reviendra souvent à la maison

    Par contre bien évidemment légèrement croustillant malgré la bière …bon c est vrai que la poêle utilisée était un peu petite…peut être que cela vient de là

    L’ajout de curcurma est un plus…par contre j’en mettrai un peu plus la fois prochaine et je salerai un peu plus également

    Et hop dans la liste pour chercher la recette suivante à tester…..

    • Merci Kari Nou ! Alors, la poêle, c’est important en effet. Bien graisser / huiler, bien chauffer avant de verser la pâte, et pas trop de pâte…
      Le croustillant est difficile à obtenir… l’astuce est de couvrir comme indiqué, puis les dernières minutes, de laisser à découvert pour laisser évaporer l’eau pour que la pâte retrouve du croustillant. Pour le curcuma, on n’en met pas trop en général car cette épice est très parfumée déjà avec peu de quantité. Pour le sel, on n’en met pas trop non plus car on trempe le tout dans la sauce nuoc mam préparée.

  15. Ping : Banh khot de Vũng Tàu (palets de riz aux crevettes) | La kitchenette de Miss TâmLa kitchenette de Miss Tâm

  16. Bonsoir Miss Tam,

    Un grand bravo pour cette recette. Aujourd’hui, j’ai préparé des banh xeo pour mon épouse en suivant votre recette. Elle a adoré !!! Elle a retrouvé les saveurs des banh xeo qu’elle mange dans les restaurants vietnamiens à Paris. par contre, je n’ai pas réussi à rendre mes crêpes très croustillantes, malgré l’utilisation de la bière (peut-être à cause de la poele). Mais c’était un premier essai, j’espère m’améliorer pour les prochaines fois.
    En tout cas, elle était fière que son mari réussisse à faire l’un de ses plats préférés. En plus, c’est une recette 100% naturelle, je préfère votre recette à celles qui utilisent la pâte toute prête vendue dans les magasins asiatiques (c’est plein de glutamate de sodium).
    Cordialement,
    J-François

    • Bonsoir et un grand merci Jean-François pour votre retour positif sur les banh xèo ! Ravie que cela ait plu à votre épouse. En effet, la cuisson n’est pas facile… tout dépend de plein de choses : qualité de la farine de riz, le lait de coco, la poêle, la chaleur de la cuisson… Bref, il faut tenter l’expérience plusieurs fois. Le croustillant ne sera jamais comme au Vietnam. Mais on peut s’en rapprocher. Il ne faut pas que la pâte soit trop épaisse dans la poêle. Et ne pas oublier d’enlever le couvercle en fin de cuisson pour laisser l’eau s’évaporer… sinon la crêpe restera molle. Oui moi aussi, je préfère faire la pâte moi-même. Bon week end à vous !

  17. Bonjour Miss Tâm,
    Merci pour votre blog et vos recettes magnifiques! 🙂
    Je vais me lancer dans mes premières banh xeo et je me suis posé la question sur la quantité de lait de coco que vous avez mis dans votre recette soit 50 ml ce qui me semblait beaucoup moins important que beaucoup d’autre recette que j’ai vu sur le net qui parle d’une boîte de 400 ml.
    Pouvez vous me confirmer que c’est bien 50 ml et pas 50 cl svp… 🙂

    Je vous remercie par avance et encore bravo pour votre site
    Bien cordialement

    David

    • Bonsoir David,
      Navrée, les réponses aux commentaires sont souvent décalées avec moi ! Merci beaucoup de votre gentil mot ! Ca me fait vraiment chaud au coeur 🙂 Pour les banh xèo, c’est bien 50 ml (soit 5 cl) de lait de coco. En effet, c’est très peu par rapport à d’autres recettes. Mais le lait de coco en boîte est très gras par rapport au lait de coco pressé frais à partir de la pulpe de coco. Pour le croustillant, il vaut mieux mettre moins de gras dans la pâte. C’est comme si vous noyez d’huile votre pâte à crêpe… Et trop de lait de coco est vite écoeurant au goût aussi. Mais c’est très personnel comme avis.
      Merci encore de votre visite et bon test avec les banh xèo… Il se pourrait que vous ne réussissiez pas du premier coup, il faut un coup de main et connaître sa poêle… Et versez une petite quantité de pâte pour avoir une pâte fine, sur une poêle bien chaude et huilée. 🙂
      Bien cordialement.
      M Tâm

  18. Bonjours! Magnifique recette qui m’a fait revivre le temps d’une lecture mes moments de jouissance culinaire assis sur les petites chaises en plastique de Saigon en train de déguster ces fabuleuses crêpes auprès des vendeurs ambulants…
    Mais j’ai une petite question gourmande, est il possible de faire une variante sucré? Si oui qu’est ce que vous préconisez? (J’avais en tête les banana pancake de Hoi An ^^ )

    • Bonjour et merci de votre mot ! Je pense qu’en cuisine et dans votre cuisine, vous pouvez explorer, tester et changer les recettes à votre guise. 😉
      Je n’ai jamais testé ou détourné les banh xèo en sucré, donc je ne préconise rien. À vous de faire des tentatives gourmandes alors ! Les « banana pancakes » sont une recette adaptées à destination des touristes…et pas traditionnelle. Mais tant mieux si cela vous a plu à Hoi An. 🙂

  19. Bonjour,
    Mariée à un vietnamien, j’ai eu la chance pendant 5 ans de cotoyer belle maman en cuisine avec prise de notes.
    j’ai retrouvé celles concernant l’élaboration de la pâte pour les banh xeo:
    mélange de farine de riz ( 250g), de farine de soja( 125g) de fécule de pomme de terre( 2c a soupe) de l’eau uniquement et tiède et du caramel fait maison à verser dans la pâte.
    je m’étais promise de faire ces crêpes avec cette recette..C’est ce que j’ai fait ce jour…. C’est une véritable catastrophe!!! et belle maman n’est plus de ce monde.
    la pâte accroche et colle …)
    (j’ai utilisé une poêle anti adhésive avec de l’huile bien chaude; ma belle mère utilisait une poêle en alu..)
    Jusqu’à maintenant toutes les autres recettes apprises sur le tas et que j’ai réalisées ont toujours eu beaucoup de succès. Comme je suis têtue je veux faire ces crêpes avec cette recette …. pourriez vous m’aidez? qu’est ce qui à votre avis ne va pas ?
    merci pour votre aide

    • Bonjour,
      La fécule de pomme de terre et le caramel dans la pâte… personnellement je n’en mettrai pas.
      Il n’y a jamais de caramel dans la pâte à ma connaissance. J’ai pourtant compulsé des dizaines et des dizaines de recettes et recueilli de nombreux témoignages sur la recette.
      Pour la poêle, le secret est surtout de bien graisser la surface et qu’elle soit bien chaude. Au Vietnam, on cuit les banh xèo dans des woks avec quelques cuillères de saindoux… pour chemiser le wok et chauffer la graisse avant de verser la pâte. Et on doit toujours jeter l’excédent de pâte dans le wok / la poêle pour obtenir une pâte fine.
      Je ne sais pas si je vous ai aidé…
      Testez donc ma recette…

  20. Bonjour,
    Ça faisait très longtemps que je voulais en faire et comme lundi c’était la Chandeleur je me suis dis que c’était une bonne raison pour mis mettre (comme ci il fallait une raison pour se faire plaisir).
    La première était bizarre, elle à mal cuit et c’est fissurée (comme une terre aride), je me suis dis que c’était la malédiction de la première crêpe et j’ai persévéré en espérant que les autres seraient mieux. Et j’ai bien fais parce que la suivante était très jolie et à la dégustation à la foi croustillante et moelleuse un régale (la première aussi était bonne, mais pas très présentable).
    Merci beaucoup pour cette recette (et toute les autres aussi d’ailleurs) et pour votre blog très instructif: continuez!

    • Merci de votre gentil commentaire et le retour positif sur les banh xèo ! Cette recette n’est pas évidente à faire, surtout la pâte et la cuisson. BRAVO pour votre réalisation et sa réussite alors !!! Et merci de vos encouragements. À bientôt.

  21. Miss Tam

    Ma meilleur amie de Saigon est décédée , et j’ai adorée les plats vietnazm. Contente de trouvé votre site…merci
    Je vais essayer ban xeo
    Bises
    Yanti

  22. Bonjour miss Tam,
    Merci beaucoup pour cette recette de l’omelette vietnamienne que nous apprécions beaucoup.
    Nous adorons votre cuisine.
    Bien à vous.

  23. Bonjour,

    Merci pour cette recette qui a l’air succulente !
    J’ai bien envie de tester, mais il me manque pas mal d’ingrédients !

    Pensez-vous qu’il est possible de remplacer ou de ne pas mettre ceux que je ne trouve pas ?
    Voici la liste :
    – Feuilles de pérille ou shiso
    – Coriandre vietnamienne ou polygonum
    – L’indispensable « fish mint » ou feuilles d’houttuynia cordata

    Merci d’avance pour votre aide et votre réponse 🙂

    Merci pour votre blog !!!

  24. Bonjour,
    A la seule lecture de vos recettes, nous salivons déjà,vous
    devriez éditer un livre de vos recettes, je l’achererai immédiatement, tenez-moi au courant, je serai votre 1ère cliente!!

  25. Bonjour je vous remercie pour la recette j avais des amies vietnamien à paris et je mangeait tous les jours avec eux je voyageait juste en mangeant j ai quitter Paris et j habite st yorre maintenant et y a pas de marché asiatique alors ces dur de trouver les recettes et les ingrédients merci à vous

  26. Merci pour cette recette, je vais essayer demain! J’avais déjà suivi ce blog pour la recette de pho qui était succulent!!!! Et merci pour ce blog, je n’ai plus besoin de passer des journées aux fourneaux avec ma maman pour avoir ses recettes!^^

  27. Bonjour! Ayant apprécié les banh xeo de Hoi an et ayant ramené de la farine de riz, je me suis lancée et là catastrophe:la crêpe colle (malgré une poêle huilée), impossible de la décoller, avez vous un conseil à me donner pour les réussir une prochaine fois, sinon je devrais attendre un prochain voyage au vietnam!

    • Bonjour !
      Les banh xèo sont difficiles à réaliser… Les farines de riz sont différentes d’une marque à l’autre. Il faut tester et réadapter les proportions des ingrédients de la recette. Il n’y a pas d’autres solutions… Si votre crêpe colle, c’est qu’il y a trop de liquide sans doute. Achetez la farine de riz ici dans un des supermarchés asiatiques (ou en ligne) et suivez ma recette, vous pourrez comparez pour voir si c’est la même réaction. Tenez-moi au courant ! 🙂

  28. Bonjour Miss Tam

    J’ai découvert votre site que très récemment, vietnamienne d’origine avec une maman très traditionnelle, toute mon enfance à ete baigne dans cette nourriture délicieuse et authentique…depuis 10ans maintenant , j’habite loin de maman et toute cette nourriture me manque…
    Je suis heureuse d’avoir découvert votre site car vos recettes sont authentiques et complètes ( pas d’ingrédients cachés !)
    J’ai réalisé ce soir ce fameux banh xeo et je me suis régalée, mes enfants et mon mari ont adoré.
    Merci pour toutes ses recettes.
    Amicalement
    Franny.

    • Bonjour Franny,
      Moi aussi je suis d’origine vietnamienne de mère et de père cambodgien.C’est ma grand-mère qui nous a fait découvrir la tradition et la nourriture asiatique depuis toute petite.J’adore les bành xèo mais jamais réaliser encore car je viens de découvrir se site et qui est très bien

  29. Faites et délicieuses bientôt sur mon blog avec un des reportages sur mon voyage. J’en ai mangé plusieurs fois au Vietnam et une fois elles étaient très croustillantes. On nous a montré comment les manger et chose bizarre après les avoir farcies nous les avons enroulées dans une feuille de riz. Délicieux.

  30. Bonjour Miss Tâm,
    J’adore les bành xèo!!!Mais jamais apprit à les faire,he ne savais pas qui fallait tant de choses pour réaliser la préparation.Cam ón

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *