Curry de poulet à la vietnamienne (Cà ri gà)

Lorsqu’on évoque le curry ou cari (du tamoul kari (கறி) qui signifie « ragoût » ou « plat mijoté »), on est aussitôt emporté par les douces saveurs et senteurs de l’Inde ou encore dans un autre registre, en Thaïlande et ses délicieux currys parfumés et bien relevés. En poudre ou sous forme de pâte, le mélange d’épices et d’aromates composant les currys est très différent en Inde d’une région à l’autre, et d’un pays à un autre, se transformant au gré des goûts ou des habitudes culinaires. Sur le curry, nous pourrions écrire des chapitres entiers…

Ce merveilleux ragoût à base de mélange d’épices (curcuma, coriandre, fenouil, cumin, fenugrec, clous de girofle, cardamome verte ou noire, macis, gingembre, poivre, etc…) trouve place dans la cuisine indienne, la cuisine du sud-est asiatique en particulier pour les currys ou encore dans la cuisine créole avec le fameux cari ou massalé. Il est intéressant de noter l’usage commun des pommes de terre dans les currys de Malaisie, des Philippines, du Cambodge, du Vietnam. Et même…dans le curry japonais ! Eh oui, à partir de la deuxième moitié du XIXe. siècle grâce à la Compagnie britannique des indes orientales, le Japon a aussi son propre cari ((カレー, karē parfois appelé karī (カリー). À base de viande ou de volaille cuite avec pommes de terre et carotte, le cari japonais connaît un fort engouement auprès de la population seulement depuis les années soixante. À tel point qu’il est également servi tous les vendredis au menu des forces japonaises maritimes d’autodéfense, selon les sources de Wikipedia.

Au Vietnam, le Cà ri gà (curry de poulet à la vietnamienne) est si populaire qu’il fait partie des plats familiaux incontournables et que la recette se trouve pratiquement dans tous les livres de cuisine vietnamienne. Composé de poulet, de patates douces ou de pommes de terre, de carottes et de citronnelle, on déguste le cà ri gà avec de la baguette croustillante, ou des pâtes de riz arrosées de beaucoup de sauce et parsemées d’herbes fraîches (basilic thaï et coriandre longue), ou simplement avec du riz blanc nature. Une variante avec de la viande de chèvre (Cà ri dê) est très connue aussi.

Moins élaboré et plus doux que la version indienne, le curry vietnamien se distingue par l’usage de la citronnelle fraîche. La poudre de curry ou plus rarement, la pâte de curry, ainsi que le lait de coco sont indispensables dans la composition de ce plat. Certains rajoutent encore du curcuma et/ou de la coriandre en poudre. Au choix des variantes proposées, on met des patates douces et/ou des pommes de terres, des carottes ou pas; on cuisine avec du sel ou bien du nuoc mam (saumure de poisson); on utilise du bouillon de volaille ou simplement de l’eau; on agrémente parfois de feuilles de kaloupilé (feuilles de curry) ou de feuilles de combava, de tranches de gingembre, des graines d’annatto (rocou) pour la couleur rouge, du piment séché ou frais, avec ou sans tomates ou concentré de tomates. Mais quelle que soit la version, même simplifiée, le curry de poulet à la vietnamienne est toujours un vrai délice !

Dans ma recette inspirée des versions communes au Vietnam : pas de mélange de citronnelle et du gingembre pour se concentrer seulement sur la citronnelle (qui a déjà du caractère), et pas de nuoc mam mais du sel pour ne pas interférer sur le plan gustatif avec les épices contenues dans la poudre de curry.

Curry de poulet vietnamien La Kitchenette de Miss Tâm R

Voici la recette du Cà ri gà (curry de poulet à la vietnamienne).

Pour 6 personnes. Temps de préparation : 40 minutes. Cuisson : 10-15 minutes (pré-cuisson des patates douces) + 30-35 minutes (curry)

Ingrédients :

  • 4 grandes cuisses de poulet fermier (hauts de cuisse désossés / pilons intacts)
  • 200 g de poitrine de poulet
  • 2 grandes patates douces (soit environ 800g /1 kg) ou au choix, un mélange moitié patates douces (400 à 500 g) – moitié pommes de terre (400 – 500 g)’
  • 2 ou 3 carottes
  • 2 tiges de citronnelle
  • 1 gros oignon
  • 3 gousses d’ail
  • ½ litre de bouillon de volaille (fait maison si possible)
  • 125 ml de lait de coco
  • 2 cuillères à soupe de poudre de curry + 1 cuillère à café de poudre de curry
  • 2 cuillères à café rases de sel fin (suivant le degré de salé du bouillon)
  • 1 cuillère à café de sucre
  • Huile végétale neutre de cuisson (de tournesol ou arachide)
  • Poivre du moulin selon goût
  • Quelques brins de coriandre

Préparation :

  • Séparer les hauts des cuisses de poulet. Désosser les hauts de cuisse (ou on les fait faire par le volailler). Garder les pilons intacts et les trancher en deux à l’aide d’un couperet (ou les faire trancher par le volailler).

  • Couper la poitrine de poulet en gros cubes.
  • Peler l’ail et le hacher.
  • Faire mariner les cuisses et la poitrine de poulet avec 1 cuillère à café de poudre de curry, l’ail haché, le sel et le sucre. Mettre au frais entre 30 minutes et une heure.
  • Laver et peler les patates douces. Couper en gros cubes.

  • Dans une grande poêle, faire chauffer 1 ou 2 cuillères à soupe d’huile et y faire dorer les patates douces pendant 10-15 minutes (pas nécessaire de cuire les patates complètement – elles vont cuire rapidement avec le poulet après).

  • Écraser un peu les tiges de citronnelle pour libérer leur parfum. Les couper en deux. Cela permettra de les retirer plus facilement après cuisson.
  • Peler l’oignon et ciseler en grosses tranches.
  • Peler et couper les carottes en tronçons de 2 ou 3 cm. Réserver.
  • Dans une grande marmite, faire chauffer 2 cuillères à soupe d’huile. Faire revenir rapidement à feu vif l’oignon, les 2 cuillères à soupe de poudre de curry et la citronnelle.

Curry au poulet vietnamien La Kitchenette de Miss Tam 11

  • Ajouter les morceaux de poulet pour les saisir et faire dorer.

  • Verser le bouillon de volaille, porter à ébullition. Ajouter les carottes. Couvrir et baisser le feu en gardant un léger frémissement. Poursuivre la cuisson pendant 15 à 20 minutes.

Curry de poulet vietnamien La Kitchenette de Miss Tam

  • Ajouter en dernier le lait de coco et les patates douces. Cuire encore 15 minutes. Goûter et rectifier l’assaisonnement si nécessaire. Poivrer.

  • Laver la coriandre. Ciseler quelques brins de coriandre, parsemer le curry. Effeuiller quelques pluches de coriandre pour décorer le plat.

Curry de poulet vietnamien La Kitchenette de Miss Tam

Servez ce cà ri gà avec du riz blanc nature, des nouilles de riz avec beaucoup de sauce, ou avec de la baguette de pain comme les Vietnamiens préfèrent souvent. C’est un vrai régal ! Bon appétit !!! 

33 réflexions au sujet de « Curry de poulet à la vietnamienne (Cà ri gà) »

  1. Il a l’air délicieux ton curry. Vvoilà une version que je ne connais pas et qui atttise vraiment ma curiosité par ses différences avec les currys indiens ou des îles de l’océan indien, je vais donc la tester très vite! Merci pour toutes ces précisions encore une fois, et pour le travail qu’elles te demandent. Chez Miss Tam, on sait ce qu’on mange! 🙂

  2. Ca m’a l’air très bon ce petit curry, j’entends (et je sens) les oignons dorer jusque dans ma cuisine. Je suis déjà conquise par le goût des patates douces ! Je serais tentée de tester ta recette avec du tofu en remplacement du poulet (#flexitarienne).

  3. Je suis ravis d’être passé par le blog du Gastronome parisien, ça m’a fait découvrir ton blog, il est superbe et j’adore ta recette. Les currys semblent être l’apanage de l’Inde ou de la Thaïlande, or ta recette vietnamienne a l’air divine! Faut vite que je mette ton blog en favoris 🙂

    • Merci à toi d’être passé et de me laisser un gentil commentaire ! Cela me fait bien plaisir. J’ai visité ton blog et je l’adore ! Bravo pour la qualité des textes, recettes et des superbes photos. Moi je t’ai mis dans mes favoris. 🙂

  4. Coucou ma belle,

    Comment vas-tu?
    Je suis à la recherche de la recette de la soupe de curry vietnamienne. L’aurais-tu? C’était mon père qui la cuisinait. Malheureusement pas de recette écrite. 🙁
    J’espère qu’on arrivera à trouver un moment pour se revoir. Des bisous

    • Coucou Graziella,
      Ca me fait plaisir de te voir par ici ! 🙂
      Alors… soupe de curry vietnamienne, je ne vois pas bien. Peut-être parles-tu de cà ri qu’on allonge avec bouillon pour manger avec les nouilles de riz ? Dans ce cas, il n’y a pas vraiment de recette. Suis ma recette, tu rallonges avec la quantité de bouillon souhaitée et tu rectifies avec nuoc mam, sucre et un peu de poudre de curry (1 cuillère à soupe), tu peux rajouter dans la version soupe, du gingembre et une cuillère de pâte de tamarin. À la place du poulet, mets des aubergines, carottes, tomates et des herbes comme le ngò gai (coriandre longue épineuse) ou la coriandre.
      Oui j’espère qu’on se verra bientôt ! plein de bisous et à la petite Princesse. 🙂

  5. Merci Miss Tam pour cette recette.

    Je l’ai suivie à la lettre et c’était divin (aussi bon que le ca ri de ma mère) !

    C’est exactement ce que j’attendais d’un bon ca ri gà : léger, des goûts simples et doux, plein de parfum et peu de vaisselle !

    Tous les convives (belges) se sont régalés.

    Ma mère est un cordon bleu vietnamien mais hélas, elle est incapable de m’expliquer ou de noter une recette tant elle cuisine à l’instinct et au pifomètre. Du coup, j’ai les techniques mais pas du tout les quantités.

    Aaah ! Vive la révolution Internet. grâce à cet outil, je parviens à constituer mon arsenal de recettes. C’est génial.

    Je garde ta recette précieusement.
    Encore merci !

    Thu Linh

    • Merci Thu Linh, bravo pour ton cà ri gà ! Très heureuse que tu retrouves les recettes de ta maman, mais avec les proportions exactes cette fois-ci ! C’est le témoignage que je reçois souvent via mon blog. Ca me fait plaisir que les gens comme toi puissent retrouver le goût de l’enfance. À bientôt, et merci de tes mots.

  6. Je suis en train de cuisiner ce cà ri gà et ma cuisine embaume les parfums ! J’ai doublé les quantités car nous sommes nombreux et ça devrait être parfait ! Merci pour cette recette que je ne connaissais pas et qui fera partie, désormais, de mon carnet de recettes !!!

  7. J ai essaye bcp de recettes au curry ,celle-ci est delicieuse,Rapide a faire .un vrai regal ,je me suis permise de changer le sucre par une cuillere de miel.
    Merci ,je Vais essayer d’autres recettes , Vos explications sont Claires et faciles a suivre .

  8. J’ai testé votre recette ce soir. Délicieux, cela change totalement des curry thaï très bons aussi mais qui lassent à la longue. Je souhaiterai suivre des cours. Merci de m’informer des possibilités après l’été. Félicitation pour vos recettes hyper détaillées et pleins de conseils.

  9. Merci Miss Tam pour cette recette !
    Je suis justement en train ce fameux curry de poulet et ça sent déjà divinement bon !
    Je suis impatiente d’être a ce soir !

    Merci mille fois !

  10. Merci pour cette recette très facile à faire et excellente à déguster. Mon mari et mes invités se sont régalés.
    Revenant d’un séjour au Vietnam, j’ai cherché sur le net et trouvé votre site qui est fabuleux.
    La prochaine recette sera le porc au caramel et au poivre. Je vous tiendrais informée du résultat.
    A bientôt

  11. Miam, mon chéri avait repéré ta recette il ya 3 semaines, le temps de trouver de la citronnelle et de se motiver on l’a testée aujourd’hui, un régal !! Et pourtant on l’a faite avec du filet de dinde surgelé. J’ai hâte de tester avec des cuisses de poulet pour plus de fondant et de goût !!

  12. Bonsoir,
    j’ai déjà fit deux fois votre recette : un vrai régal à chaque fois. Merci et j’en tenterai d’autre à l’occasion

  13. Bonjour
    je découvre votre blog avec délice, et j’ai hâte de réaliser plusieurs plats, seulement les ingrédients ne sont pas évidents à trouver où je suis.
    Pouvez-vous m’éclairer sur la poudre de curry, je ne vois pas laquelle acheter.
    ce plat me rappelle mon enfance au vietnam

    merci à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *