Soupe aux raviolis aux porc et crevettes (style won ton)

La Kitchenette est devenue une petite gargote d’Asie ces derniers temps… Mais je reviendrai à mes amours de pâtisserie prochainement, c’est promis. En attendant, ça sent bon la soupe de won ton ou raviolis chinois par ici ! Et si par hasard un connaisseur ou des amis visiteurs chinois me rendent visite, qu’ils veuillent bien m’excuser d’avance pour cette copie culinaire. En effet, j’ai répondu à mes humeurs et mémoires gustatives pour composer cette soupe d’inspiration chinoise…

Cela remonte à mon enfance et le souvenir merveilleux de la cuisine familiale. On y faisait des raviolis chinois…sans doute à la vietnamienne : des hoành thánh (ça sonne un peu comme… won ton, n’est-ce pas?). Dans mon enfance, j’observais d’abord en cuisine, puis je pouvais enfin aider à en confectionner moi-même, impatiente et heureuse de pouvoir mélanger la farce à la main, de déposer de petites portions sur les carrés de pâte de blé, de les envelopper pour en faire de délicieux petits raviolis, de les plonger dans le bouillon brûlant et les voir se friper joliment, de sentir le doux parfum du gingembre flotter dans la cuisine, de goûter à la soupe qui avait pris tout le suc et les saveurs des raviolis, de pouvoir enfin mordre dans un petit ravioli moelleux, savoureux, délicieux…avec une cuillère de bouillon bien chaud… Ah quel bonheur !

Je vais essayer de restituer ce plaisir avec cette recette de la soupe aux raviolis aux porc, crevettes et chou chinois, en espérant qu’il n’y a pas de faute de goût pour la cuisine chinoise…

Pour 4 personnes. Une quarantaine de petits raviolis.

Ingrédients :

Farce :

  • 250 g de viande de porc (échine)
  • 200 g nets de crevettes crues décortiquées (les acheter entières pour le bouillon donc il faudra compter 300-350 g de crevettes entières crues – les black tiger surgelées sont parfaites chez Picard (France) par exemple)
  • 150 g de chou chinois (environ trois grandes feuilles)
  • 1 oignon jeune (sinon, la partie blanche d’un poireau)
  • 30 g de ciboulettes chinoises (ciboulette aillée – à feuilles plates) – si on n’en trouve pas, remplacer par 2 gousses d’ail haché.
  • 4 tranches fines de gingembre frais pelé haché (farce)
  • 2 cuillères à soupe de sauce de soja
  • 1 cuillère à soupe de vin de riz chinois (Shao Hsing Hua Tiao Chiew) ou si vous n’en trouvez pas, du Mirin japonais (mais ce n’a pas le même goût, c’est plus doux!). On peut aussi remplacer par du vin blanc.
  • 1 cuillère à café d’huile de sésame chinois
  • Sel et poivre selon goût.
  • 2 paquets de feuilles de pâte à raviolis chinois(de la marque Joyeux Bouddha) : chaque paquet contient environ 30 à 35 feuilles.
  • 1 blanc d’œuf légèrement battu

Bouillon ou fumet de crevettes :

  • Têtes, queues et carapaces de crevettes
  • 2 tranches de gingembre frais pelé
  • 1/2 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 1 cuillère à soupe de sauce de soja
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de riz
  • Sel, poivre selon goût.

Préparation :

Le bouillon :

  • Décortiquer les crevettes entièrement. Réserver les parures de crevettes pour le bouillon.
  • Dans une grande casserole, mettre les parures de crevettes dans 1,5 litre d’eau froide et faire bouillir. Baisser à feu moyen. Écumer les impuretés. Ajouter le gingembre, l’oignon et l’ail. Poursuivre la cuisson pendant 30 minutes à légers frémissements.
  • A 5 minutes avant la fin de cuisson, verser la sauce de soja, le vinaigre de riz et rectifier avec un peu de sel et poivre selon goût.
  • Après cuisson, hors du feu, prendre un presse-purée, presser les têtes, queues et carapaces de crevettes cuites, et les ingrédients du bouillon, avant de filtrer le bouillon au chinois (passoire à trous très fins). Jeter les parures de crevettes et les aromates. Réserver le bouillon.

La farce :

  • Hacher la viande de porc avec 100g de crevettes crues décortiquées.
  • Hacher grossièrement au couteau le reste des 100 g de crevettes (pour une texture texture plus ferme).
  • Hacher finement au couteau le chou chinois.
  • Ciseler finement la ciboulette chinoise (à feuilles plates / ciboulette aillée).
  • Ciseler finement l’oignon nouveau. Garder un peu de la partie verte (tige de l’oignon) pour parsemer la soupe avant de servir.
  • Hacher finement le gingembre.
  • Dans un grand récipient, mélanger tous les ingrédients ci-dessus. Verser la sauce de soja, le vin chinois, l’huile de sésame, le sel et poivre. Mélanger de façon homogène. La farce est prête.

Les raviolis :

  • Mettre le blanc d’un œuf dans un bol, et à portée de mains, avec un pinceau.
  • Sortir les feuilles de raviolis et les disposer les unes à côté des autres en rangées sur la table farinée (le plus possible). Pour cette quantité, prévoir environ 40 feuilles.
  • À l’aide d’une cuillère à café, prendre une petite portion et la déposer sur une feuille de pâte à raviolis. Procéder de même sur toutes les feuilles. La portion doit faire environ la taille d’une petite noix.
  • À l’aide du pinceau, étaler un peu de blanc d’œuf sur les bords des feuilles de raviolis pour une meilleure adhésion des bords. Enrouler la pâte avec sa farce sur elle-même vers l’extérieur. Mettre le rouleau avec la partie fermée visible face à soi, prendre les deux bouts, les coller en arrière en mouillant de blanc d’œuf le point d’attache (cf. photo).
  • Remettre le bouillon filtré et écumé sur le feu. Dès ébullition, mettre à cuire pendant 5 à 10 minutes les raviolis en plusieurs portions. Égoutter les raviolis, les mettre dans un bol (compter entre 7 à 10 raviolis par personne en plat principal), verser le bouillon brûlant, et parsemer d’un peu de tiges d’oignon nouveau.

Et voilà une savoureuse soupe aux raviolis aux porc, crevettes et chou chinois ! Chez moi, la marmite de soupe n’a pas fait long feu… Les raviolis ont été engloutis en un clin d’œil… Et si vous réalisez cette soupe, j’espère vivement qu’elle vous plaira aussi ! Bonne dégustation et bon début de semaine à tous !!!

23 réflexions au sujet de « Soupe aux raviolis aux porc et crevettes (style won ton) »

  1. Contente de voir qu’on la prépare quasiment de la même façon! Un plat délicieux et tellement réconfortant! Je mets tout le monde chez moi à contribution pour le pliage 😉 Effectivement la marmite ne fait jamais long feu ^^ Un superbe article comme toujours Tâm! ma journée commence bien avec de l’inspiration culinaire! Bises!

    • Merci Jess pour ton gentil commentaire qui ouvre agréablement ma semaine ! 🙂 Oui je crois qu’il n’y a pas mille façons de préparer la soupe aux raviolis… Mais il existe tout de même des petites variantes dans la façon de faire : ajouts d’épices de cinq-parfums, ou d’un oeuf dans la farce par exemple, de ciboule au lieu de la ciboulette aillée, de nuoc mam pour les Vietnamiens, de sauce d’huître dans la marinade de la viande, d’algues dans le bouillon pour les Chinois de certaines régions, de nouilles pour les Chinois du Sud, certains font la soupe avec un bouillon de poule, etc, etc… Je crois même avoir vu de la citronnelle dans le bouillon… Tu vois la richesse. ^^
      Merci encore de ta visite et plein de bises pour ce début de semaine !!! 🙂

  2. Encore une superbe recette Miss Tâm , comme d’habitude je bave devant mon écran. Moi ça ne me dérange pas que tu ne postes que des recettes aux parfums d’Asie en ce moment car tu connais mon intérêt pour ta cuisine . J’apprend des tas de choses sur ton joli blog ! Bonne semaine à toi aussi et gros bisous !

    • Ah merci ma Chouchie, tes visites et tes mots me font tellement plaisir ! C’est vraiment trop d’honneur ! <3 C'est vrai que je m'oriente de plus en plus vers l'Asie, mon domaine de prédilection en matière culinaire. Mais quelques incursions pâtissières ne me déplaît pas non plus, ni quelques tranches gourmandes de cinéma... 🙂 Est-ce que comme moi tu ressens ceci aussi : plus on apprend, moins on a l'impression d'en savoir, et moins on en sait, plus on a envie d'apprendre ? C'est mon quotidien... Merci de ta visite, Bonne semaine à toi ma belle et plein de gros bisous.

  3. Bravo, tout le plaisir est restitué! Je suis en train de saliver…il est 17h40… Jolie recette, tes raviolis sont superbes en plus! enfin bref un sans faute qui en plus nous embarque dans tes souvenirs d’enfance et ça fait plaisir! J’essairai comme toi de mélanger porc et crevettes pour enrichir ma recette! Bravo et merci pour ce beau partage!!! Bisous bisous.

    • Oh comme c’est adorable, Tchoup ! ^^ Impossible de faire l’impasse sur les souvenirs d’enfance…c’était une telle joie de réaliser de petits raviolis ! Quand j’en fais aujourd’hui, j’y pense encore ! 🙂 Merci de ta visite et de tes mots qui me font toujours plaisir ! Plein de bisous.

    • Belle gourmande ! ^^ Merci pour ton passage qui fait tellement plaisir ! Parfaite soupe, je ne sais pas… Mais j’espère qu’elle fera plaisir à des ventres qui gargouillent comme le tien ! 😉 Gros bisous ma belle. PS. Le plan italien me tente terriblement… 😀

      • Hello,

        Je voulais faire des gyozas mais je me suis trompée de pâte à ravioli donc je pense que je vais m’inspirer de ta recette pour faire une soupe et celle de copine Ling. Je t’en dirais des nouvelles!!!
        Mmmmh le plat italien sera bientôt sur le blog, dans les jours à venir. La véritable sauce bolognaise… J’apprends tous les jours, en cuisine. hihihihi Bisous bisous

        • Oui fais une soupe avec tes raviolis, ça va être délicieux ! Moi j’aime faire mon bouillon, mais avec un bouillon de poule (cube), ça va très bien aussi et plus rapide surtout ! ^^ J’ai hâte de voir ta recette de sauce bolo. J’en ai une aussi repérée d’un blog d’une mamma italienne. Délicieux ! Oui, on apprend tous les jours, pour tout, et en cuisine ! C’est passionnant !!! Bisous, bisous ma belle. Merci de ta visite, j’adore. ^^

  4. Quelle magnifique recette ! Une recette à laquelle je n’ai encore jamais osé m’attaquer 😉 Et j’imagine qu’elle est bien meilleure qu’au restaurant ! Comme cela me donne envie ! Merci pour toutes ces explications, je crois qu’un jour je me laisserais tenter par cette merveille.
    Plein de bisous et passe une belle semaine ! ♥

    • Merci beaucoup Lyne ! 🙂 C’est le dessert vietnamien préféré de mon mari… Il fallait que je sache le faire. Et à part la longue cuisson des azuki, toute la préparation est tellement simple à faire. Laisse-toi tenter… 😉 Plein de bisous et passe une très belle semaine aussi, ma chère Lyne ! <3

  5. Merci pour cette excellente recette, j’ai retrouvé toutes les saveurs des rares spécialistes du XIIIème, ceux qui les font eux même, des raviolis frais (la facilité des produits surgelés tentent trop facilement la majorité des restaurants, et pourtant, la différence est tellement nette).
    En revanche ayant du faire 3 passes de cuisson de raviolis, je me suis retrouvé avec une forte évaporation du bouillon. En servant les bols, j’ai donc dû rallonger avec de l’eau car il y en avait trop peu et trop concentré.
    Même si cela semblait un peu risqué de diluer avec l’eau au dernier moment, cela a bien fonctionné. J’imagine refaire la recette, mais en modifiant à 2 litres d’eau.
    En tout cas, merci pour la qualité de cette recette.

    • Merci Dilo pour le retour de recette et pour le commentaire bien sympa ! Il ne faut pas hésiter à modifier et à rectifier la recette ! Allonger avec plus d’eau si nécessaire, c’est très bien. Pour la cuisson des raviolis, vous pouvez aussi les faire dans l’eau bouillante avec quelques rondelles de gingembre frais. Puis passez en dernier dans le bouillon. Ca évitera la perte de bouillon ou l’évaporation du bouillon après longue cuisson.

  6. Ça y est je me suis lancée aujourd’hui!
    Merciii Miss Tâm! Les raviolis étaient beaux et bons. Mes testeurs ont été conquis. J’ai ajouté du piment parce que j’en mets partout.
    Mercii

  7. bonjour,
    J’ai fait des ravioles de gambas avec de la pâte won ton achetée dans le commerce.
    suivant une recette il faut cuire la ravioles 2mn , je trouve que ce n’est pas assez cuit ,j’ai mis un carré de pâte . Pouvez vous me conseiller sur la cuisson
    Merci de bien vouloir m’aider

    • Bonjour,
      Comme indiqué dans ma recette, il faut cuire 5 à 10 mn. 2 minutes, ce n’est pas assez. Cela dépend aussi de la taille de vos raviolis. De plus, les raviolis won ton sont cuits lorsqu’ils refont surface… 😉 J’espère ce que cela vous aidera un peu !

  8. Recette « won tôn » très intéressante. Il me semble qu’on peut mettre, a la place du chou chinois, des « Fleurs de Lys (hachées) ». Ça rénd encore plus croquant…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *