Thaïlande : Mangue et riz gluant au lait de coco (Khao niao mamuang ข้าวเหนียวมะม่วง)

Un clin d’œil gourmand pour une amie grande connaisseuse de la culture thaïlandaise, voici une bonne occasion pour vous présenter l’un de mes desserts préférés !

Le délicieux khao niao mamuang, est un dessert à base de riz gluant, de lait de coco et de mangue, très populaire et particulièrement apprécié en Thaïlande. C’est un classique de la « street food » thaïlandaise que l’on trouve partout dans la rue chez les vendeurs ambulants ou dans les petites gargotes. À consommer tiède ou chaud, le riz gluant délicieusement parfumé au lait de coco s’harmonise parfaitement bien avec la douceur et l’acidité de la mangue. De délicieuses variantes existent également avec des fruits tels que la papaye ou le fameux durian.

Le riz gluant, à ne pas confondre avec le riz aux grains longs et parfumés ou aux grains ronds (du Japon) qu’on déguste habituellement avec les plats salés et qui n’a ni la même texture ni la même saveur, se caractérise dans sa teneur quasi nulle en amylose et élevée en amylopectine (deux composants de l’amidon), à l’origine de son caractère collant et de son opacité. Le peuple Lao du Laos et du Nord-Est de la Thaïlande, consomme principalement ce riz, aussi bien dans les préparations salées que sucrées. Tandis que dans les autres régions de la Thaïlande ou d’Asie (Chine, Corée, Japon, Vietnam, les Philippines), à quelques rares exceptions comme le Lo mai gai (portion de riz gluant et de poulet dans une feuille de lotus et cuit à la vapeur, servi en dim sum à Hong Kong, Singapour et en Malaisie) ou le kauk hnyin baung birman servi avec des pois bouilli au petit-déjeuner, le riz gluant est plutôt utilisé dans les desserts ou plats salés festifs. (Source : Wikipedia / Riz gluant).

Voici une des versions de la recette de khao niao mamuang (mangue et riz gluant au lait de coco) telle que je la prépare :

Pour 4 personnes.

Ingrédients :

  • 2 mangues bien mûres
  • 500 g de riz gluant (on en trouve dans tous les magasins d’alimentation asiatique)
  • 400 ml de lait de coco
  • 120 g de sucre cassonade (ou sucre de palme)
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 1 feuille de pandanus (facultatif – on en trouve dans les supermarchés asiatiques, en sachet contenant plusieurs feuilles, au rayon frais des herbes aromatiques).

Préparation :

  • J-1 : Rincer plusieurs fois le riz gluant à l’eau froide. Dans un grand récipient, faire tremper une nuit en veillant à laisser assez d’eau en surface pour le riz qui va gonfler.
  • Le jour J : Rincer et égoutter le riz gluant. Cuire à la vapeur pendant 25 à 30 minutes. Au bout de 15 minutes, remuer délicatement le riz gluant afin qu’il puisse cuire de façon homogène. Couvrir et poursuivre la cuisson.
  • Dans une casserole, sur feu moyen faire chauffer le lait de coco avec (facultatif) la feuille de pandanus coupée en grands tronçons (pour parfumer le lait de coco). Ajouter le sucre et le sel. Mélanger sans cesser de remuer. Arrêter la cuisson dès ébullition.
  • Dès que le riz gluant est cuit, le mettre dans un récipient (ou saladier). Verser doucement les 2/3 du lait de coco (sans les tronçons de feuille de pandanus) sur tout le riz . Mélanger délicatement afin que le riz absorbe parfaitement le lait de coco. Laisser reposer un quart d’heure.
  • Découper les joues de mangue au plus près du noyau. Peler la peau, puis détailler la mangue en lamelles ou en morceaux, selon envie. Compter 1/2 mangue par personne.
  • Dans quatre petites assiettes, déposer une portion de riz à côté la portion de mangue. Au moment de servir, verser un peu du reste du lait de coco, sur le riz gluant.

À découvrir et à déguster sans modération… Bon appétit !!!

31 réflexions au sujet de « Thaïlande : Mangue et riz gluant au lait de coco (Khao niao mamuang ข้าวเหนียวมะม่วง) »

  1. Coucou Tâm 😉
    Très jolie recette, j’apprécie beaucoup les desserts à base de riz gluant. De plus, comme tu as pu le voir, le lait de coco et les mangues sont des ingrédients que j’apprécie tout particulièrement. Un Grand Merci pour cette superbe recette !
    Je voulais aussi te prévenir que je t’ai taguée dans le cadre du « Versatile Blogger Award » car je t’apprécie beaucoup et que j’adore tes recettes gourmandes qui me mettent toujours l’eau à la bouche, alors si tu as le temps et l’envie… Passe une très belle journée. Bisous (=^v^=)

    • Coucou Cathy, un grand merci pour ton gentil message et pour le tag « Versatile Blogger Award » qui me touche énormément !!! 🙂 J’en suis sincèrement honorée. C’est vraiment adorable de ta part. Comme pour les précédents tags dont j’ai eu l’honneur d’avoir, j’attends d’avoir vraiment 15 blogs coups de coeur (autres que ceux qui m’ont taggée) pour suivre scrupuleusement la règle. 😉 Mais en attendant, c’est avec un immense plaisir que je te mette dans mes liens gourmands coups de coeur… !!! 😉 Parce que ton blog est superbe et que c’est une mine d’or. Bisous. 🙂

      • Coucou Tâm 😉
        Merci beaucoup de ta réponse, il n’y a pas de souçi 🙂
        Je suis très honorée de figurer sur ta page de liens gourmands. Je fais de même pour ton blog dans ma page le liens amis, car je le « z’aime » beaucoup ! :).
        Je te fais de gros bisous et passe une très belle journée (=^v^=)

        • Merci Cathy, tu es adorable !!! 🙂 C’est vraiment sympa pour le lien ! Moi aussi je le « z’aime » beaucoup ton blog! Plein de gros bisous et une très belle journée à toi aussi ! 🙂

  2. Je l’attendais cette belle recette qui avait titillé ma curiosité dans l’un de tes derniers articles 😉
    Je ne pourrai aller dans mon épicerie asiatique avant une quinzaine de jours car je vais être assez occupée mais dès que, je prends le riz gluant … Et je m’y mets !
    Merci pour cette belle recette, ce que j’aime cette cuisine moi … ♥
    A très bientôt.
    Bisous gourmands du mercredi, et que cette journée te soit douce ma belle !

    • Merci beaucoup Lyne pour tes mots ! 🙂 Vraiment contente de savoir que tu aimes la cuisine asiatique et que… tu vas réaliser ce délicieux dessert, et tout simple à faire! Merci de ta visite qui me fait toujours plaisir et très bonne fin de soirée à toi ! Bises gourmandes du mercredi soir, ma belle. <3

    • Merci de ta visite et de tes mots qui me donnent tant de joie, Graziella ! 🙂 Oui, c’est un dessert qui est simple à faire et qui vaut la peine de prendre le temps de le déguster.
      P.S. Je n’ai pas encore eu le temps de te remercier pour tes autres messages sur ton blog et HC, mais cela m’a beaucoup touchée. Merci à toi… <3 Plein de bises.

    • Merci beaucoup Jess ! 🙂 Oui ce dessert thaïlandais, tout simple pourtant, est un vrai régal. Merci de ta visite et bonne soirée à toi ! Bisous.

  3. Assurément mon dessert préféré et celui de mes enfants. Je ne le fais pas très souvent. Je fais aussi du riz gluant au lait de coco sans rien. Cela fait un goûter délicieux !

    • J’adore ce dessert, comme j’adore tous ce qui est à base de riz gluant au lait de coco et cuit à la vapeur… D’ailleurs, ce dessert se décline avec d’autres fruits frais (bien) sucrés. Et sans rien, c’est également très bon ! On peut parsemer alors le riz gluant au lait de coco, de grains de sésame grillé à mélanger avec du sucre et un peu de sel… A essayer, c’est exquis ! 🙂

  4. picard en fait (ou faisait)en boite lunch avec un poulet aux noix de cajou et nouilles asiatique, je sais que c un de mes dessert prefere j achetais la boite pour le riz gluant a la coco et mangue !! Ravie d avoir trouve la recette je vais la faire des que j aurais le riz merci

    • Oui j’ai goûté une fois le riz gluant à la mangue de Picard, et c’est vraiment pas mal du tout. Mais si on a la possibilité de le faire soi-même, c’est bien meilleur ! J’espère qu’il vous plaira. Faites-moi un retour sur cette recette, cela me ferait très plaisir ! A bientôt.

  5. Bonjour, je vis actuellement en Thaïlande pour quelques mois et je suis ravie d’avoir enfin trouvé la recette du riz gluant à la mangue, que j’ai eu l’occasion de déguster dans une rue de Chiang Mai. Merci beaucoup pour cette recette simple et très bien expliquée. De plus, les photos sont jolies et invitent à savourer de nouveaux plats asiatiques…

    • Merci Marjolaine ! J’espère que vous vous plaisez en Thaïlande. Je suis ravie que le blog vous inspire pour découvrir de nouveaux plats asiatiques et j’espère que la recette du riz gluant à la mangue sera à la hauteur de celui de Chiang Mai. A bientôt?

  6. J’ai mal lu la recette, je n’ai pas fait cuire le riz à la vapeur… 🙁
    Quel type de récipient utilisez-vous pour une cuisson du riz à la vapeur ?

    Je n’ai plus qu’à recommencer car la recette reste très appétissante.

    • Il faut bien faire tremper le riz gluant (ou riz glutineux) qui n’est pas le riz long que l’on déguste habituellement. Il faut bien vérifier que la mention « riz gluant » soit sur le paquet.
      Ensuite, pour la cuisson à la vapeur, on peut utiliser un cuit-vapeur électrique en posant le riz directement sur le panier pour que la vapeur puisse bien pénétrer dans le riz gluant. En ce qui me concerne, j’utilise un cuit-vapeur qui comporte une grande marmite avec grand fond d’eau, puis un cuit-vapeur (avec des trous pas trop gros) que l’on pose sur la casserole ou marmite d’eau bouillante, et il faut obligatoirement un couvercle pour conserver la vapeur.
      Si les trous sont assez petits, je pose mon riz directement dans le cuit-vapeur, en veillant à faire des petits trous dans le tas de riz pour permettre à la vapeur de bien pénétrer dans le riz. Si les trous du cuit-vapeur est trop gros et laissent passer le riz à travers, il faut simplement poser une feuille de papier sulfurisé et piquer de trous dans la feuille, avant de poser le riz dessus.
      Il faut attendre que l’eau bout, avant de poser le cuit-vapeur rempli de riz gluant dessus. Puis couvrir et cuire.
      Le riz gluant, selon les marques, est assez long à cuire. Plus long que le riz habituel. Ne pas hésiter à laisser cuire plus longtemps que prévu si nécessaire.
      J’espère que ces indications vous aideront à réussir ce dessert merveilleux ! 😉

      • Bonjour, votre technique de cuisson est la vraie technique.
        Je rajoute deux astuces pour la techniques de cuisson à la vapeur.
        La première : dans les épiceries asiatiques, vous pouvez trouver le panier en bambou pour la cuisson vapeur. Il a une forme de cône ou alors les paniers cuisson à empiler en bambou.
        La matière du panier donnera un goût subtile au riz. J’ai vécu en Thaïlande et pour l’utiliser, trempez-le ou rincez le dans l’eau chaude pour éviter qu’il ne brûle.
        Autre astuce : investir dans un carré de coton du type lange carré pour bébé. Ils sont très fin, vous pouvez les bouillir. Pour la cuisson du riz, cela va éviter qu’il colle ou passe au travers des trous des paniers vapeurs électrique.
        On peut même utiliser une couscoussière. Quand on en a une, cela évite des investissement et des ustensiles qui remplissent nos placards (toujours trop petits, d’ailleurs).
        Si les manques sont trop chères ou trop verte, varier la recette en changeant le fruit. Poire caramélisée a la poêle avec une cuillère a soupe de sucre, par exemple) Riz, fruits et lait de coco en conserves, permettent de faire cette recette sans courir aux supermarchés.
        Votre blog est une mine d’idées géniales qui réchauffe le morale et les papilles en cette saison. Merci beaucoup pour le travail que vous fournissez.

  7. Ping : Poisson au gingembre à la vapeur (cá hấp hành gừng) | La kitchenette de Miss TâmLa kitchenette de Miss Tâm

  8. bonjour,
    merci pour la recette, j’aimerai vous demandez si le riz deja preparé se conserve au frigo et si oui, faut t’il le rechauffer avant de le reservir (micro onde ou autre), comme le lait de coco deja preparé
    en vous remerciant d’avance

    • Bonjour Lili, oui le riz préparé au lait de coco peut se conserver au frigo sans problème, tout comme le lait de coco préparé.
      Avant de déguster, il faut réchauffer le riz à la vapeur si c’est possible (c’est meilleur), mais au micro-ondes, en veillant à couvrir pour créer un effet vapeur, c’est possible aussi. Pour la sauce, soit au micro-ondes quelques petites minutes, soit réchauffée à la casserole.

  9. Je me lance dans le riz gluant au lait de coco mais dans une version vietnamienne avec du sésame grillé ! C’est a peu près le même processus pour la cuisson du riz et puis avec le lait de coco ? 🙂

    • Oui c’est la même façon ! Pour le sésame grillé, n’oubliez pas de le griller à sec et de piler au mortier une partie des grains de sésame avec un peu de sucre et de sel ! Parsemez sur le riz après avoir versé le reste de lait de coco préparé … Le sel relève le goût… Le sucre donne un peu de douceur et les grains de sésame grillé parfume le tout ! 😉

  10. Bonsoir, un grand merci à vous pour ce partage de recette !! J’y avais déjà goûté (mais de confection industrielle) et j’avais trouvé cela délicieux. Grâce à vous je vais pouvoir en faire !!! Savez-vous si ça se mange chaud et froid ou juste chaud (je l’avais goûté chaud pour ma part) ? A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *