Crevettes à l’ail et au jus de coco (Tôm rim nước dừa)

Avant la longue pause estivale de la Kitchenette, voici en partage un plat exquis et facile à faire, à base de crevettes, d’ail et de jus de coco, le Tôm rim nước dừa, originaire du Sud du Vietnam.

Ce plat fait partie des classiques de toutes les familles vietnamiennes, avec des variantes: sans jus de coco, avec lait de coco, sans échalote mais avec des oignons verts, avec piment, avec du sel mais sans nuoc mam, avec de la poudre d’assaisonnement (très fréquent dans les plats vietnamiens, un exhausteur de goût !)… Mais surtout pas d’épices ou d’aromates comme les cinq-épices, le gingembre ou la citronnelle !

Un débat fait rage dans les chaumières… concernant la carapace des crevettes. Il y a les partisans de la carapace qui préfèrent laisser les crevettes entières pour conserver toutes leurs saveurs et en donner dans la sauce qui l’accompagne. Il y a ceux qui n’aiment pas les têtes, mais qui laissent toutefois la carapace et la queue pour que les crevettes soient belles, brillantes d’aspect et offrent une texture croquante non désagréable en bouche (à condition que la carapace soit très fine). Et ceux qui préfèrent tout enlever pour ne pas se salir les doigts pendant le repas. En ce qui me concerne, je préfère laisser les crevettes entières aussi bien pour des raisons gustatives qu’esthétiques. Cependant chez moi, il y a des gourmands un peu « paresseux » qui préfèrent ne pas trop se salir les doigts et déguster les crevettes sans avoir à mâcher, à croquer la carapace. La vue même des têtes de crevettes les rebute un peu… Quel dommage…mais j’ai trouvé une solution pour avoir le plus de goût possible des crevettes…

Voici la recette du Tôm rim nước dừa telle que je la fais chez moi.

Pour 4 personnes. Préparation : 30 minutes. Cuisson : 15-20 minutes.

Ingrédients :

  • 500 g de crevettes crues entières
  • 125 ml de jus (eau) de coco (ou éventuellement du lait de coco très filtré avec de la noix de coco râpée et eau chaude).
  • 4 gousses d’ail finement haché
  • 2 échalotes finement hachées
  • 2 cuillères à soupe d’huile
  • 1 cuillère à café rase de sel fin
  • 1 cuillère à soupe de nuoc mam (sauce d’anchois en saumure – j’utilise la marque Phu Quôc) pur, non préparé.
  • 1 cuillère à soupe de sucre
  • Poivre noir du moulin selon goût.
  • Facultatif : 1 piment rouge (pour les amateurs de piment)

Préparation :

  • Laver soigneusement les crevettes. Selon goût et envie : enlever les têtes, les queues, et conserver la carapace ou pas. Ou laisser les crevettes entières pour avoir plus de saveurs.
  • Peler, hacher finement l’ail et l’échalote.
  • Dans une poêle, faire chauffer l’huile sur feu vif. Faire revenir l’ail et les échalotes, puis les crevettes jusqu’à ce qu’elles se rétractent. Environ 5 minutes.
  • Verser le jus de coco (eau de coco ou au choix selon goût, du lait de coco très dilué), puis le sel, le nuoc mam pur et le sucre. Cuire 5 minutes.
  • Retirer les crevettes cuites et réserver. Si option sans carapaces ou sans têtes de crevettes, ajouter à ce moment-là les têtes de crevettes. Cela donne du goût à la sauce. Laisser réduire la sauce pendant 5 à 10 minutes à feu moyen, jusqu’à ce que la sauce se caramélise un peu (cela évite de cuire trop longtemps les crevettes qui n’aiment pas trop les cuissons longues…et qui deviennent sèches). Puis retirer les têtes de crevettes.
  • Si on conserve les crevettes entières avec carapace, tête et queue, dans ce cas, laisser mijoter les crevettes dans la sauce.
  • Remettre les crevettes dans la sauce et bien les napper. Poursuivre rapidement la cuisson 1 ou 2 minutes. Poivrer selon goût.
  • Facultatif : on peut ajouter du piment finement ciselé, et/ou de la coriandre.
  • Servir aussitôt, bien chaud, avec du riz blanc parfumé.

Bon appétit  ! Et passez un très bel été !!!

19 réflexions au sujet de « Crevettes à l’ail et au jus de coco (Tôm rim nước dừa) »

  1. Jolie recette ma fois, que je ferai un jour, pareil, je ne la connaissais pas. Lorsque tu parles du jus de coco, c’est l’eau qui est à l’intérieur de la noix, c’est ce qu’on appelle « jus » habituellement, ou c’est de la pulpe pressée (= lait de coco) ?

    • Merci Patrick. Je reviens de voyage, suis de passage éclair sur le net avant longue coupure estivale. Oui le jus de coco est l’eau de coco à l’intérieur de la noix, transparente. Le lait est bien la pulpe pressée.

  2. Re-bonsoir Miss Tâm, encore une question, si je dilue moitié de lait de coco (en bouteille ou en brique) avec moitié d’eau pour avoir les 125 ml d’eau de coco, est ce que j’obtiendrai +/- le même résultat ? Ou faudrait-il mettre plus d’eau que de lait ? car il est très épais. Ce lait était parfait pour faire le nappage de votre excellente recette de Chè Đậu Trẳng. Merci.

    • Re-bonjour Dominique, pour répondre à votre question, le mélange lait de coco + eau ne donnera jamais de l’eau de coco. Car l’eau de coco est le jus non gras qui se trouve dans le fruit et qui est translucide. On confond souvent l’eau / jus de coco avec le lait de coco qui est à base de la chair de coco râpée séchée infusée dans l’eau puis pressée. Oui vous avez raison, ce lait de coco est parfait pour le Chè Đậu Trắng!
      Pour ces crevettes à l’ail, vous pouvez cependant utiliser un peu de lait de coco dilué si vous le souhaitez, la sauce sera un peu plus épaisse et « grasse » mais goûteuse. Sinon, vous pouvez facilement remplacer par un bouillon. Si vous avez décortiqué les gambas ou crevettes, conservez les têtes… cela fera un bon fumet pour le bouillon et une délicieuse sauce pour vos crevettes à l’ail !

  3. J’ai testé cette recette, et elle est fantastique : un très bel équilibre entre la richesse et le côté sucré de l’eau de coco, la force du piment et le nuoc mam… Je me suis vraiment régalée. Merci de l’avoir partagée 🙂

  4. je viens de découvrir ton blog et je suis tout a fait conquise par tes recettes! c’est clair, bien expliqué et ça donne vraiment envie de se mettre au fourneau. T’es photos sont si jolies qu’on a envie de tendre la main pour se servir !! bravo!!! je vais revenir souvent! merci pour se partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *